Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Sarkozy, dérapage verbal
Forum GenerationMP3 > Communauté GMP3 > Le Bistrot
hellsjedi80
http://videos.leparisien.fr/video/iLyROoaftL1D.html

le Chef de l'Etat s'est alors emporté: "Casse-toi, casse-toi pauvre con" a-t-il lancé

ça ma surpris

[edit modos : titre corrigé, on apprécie le français et les noms propres correctement orthographiés.]
antissocial
Personnellement je ne suis pas surpris. D' ailleurs le personnage ne me surprend pas : je ne m' attendais à rien de bon, rien de bon ne se fait. Allez, sans commentaires. rip.gif
Max
Si seulement y'avait moins de gens pour reprendre 3 mots (malheureux cela va sans dire)...
Julien
Pourrais-tu approfondir Max?
Cyrille
J'en profite vu que le débat de fond est lancé !

Un représentant de l'état quel qu'il soit n'a aucunement le droit d'envoyer des insultes à un citoyen francais, celà peut lui valoir une mise à pied, ainsi qu'un renvoi de la fonction publique. Par ailleurs c'est pénalement répréhensible (le premier bibliothécaire venu qui insulte un utilisateur qui rend son bouquin 3 jours en retard en l'insultant est bon pour aller chercher du boulot ailleurs laugh.gif )

Bon c'est vrai que président c'est pas une fonction importante, et que sa réponse est tout à fait à la hauteur de sa charge ... mais hein on dira rien !

ghyz
C'est répréhensible mais à l'issue de ses fonctions parce qu'avant il y a la méga immunité, un peu comme un item d'invincibilité en fait...
Max
CITATION(lechoup' @ 26/02/08 - 15:20) [snapback]538956[/snapback]

Pourrais-tu approfondir Max?

Ses mots ne sont en aucun cas acceptables (voire interdits comme l'évoque Cyrille, mais ça j'en sais rien), mais on va entendre parler de ça pendant une semaine dans les medias. Honnêtement à moins qu'il y ait quelque chose à en tirer, je doute qu'une excuse publique soit envisageable et son immunité le couvre de toute poursuite, tout ceci me gave plus qu'autre chose. Les sujets plus urgents passent au second plan et même la côté de popularité du président -pourtant alarmante- a été moins traitée que ces malheureux mots au salon de l'agriculture.
Nicholas
A la limite, c'est pas tant les mots qui importent, c'est plutôt le sentiment que tout lui échappe. Depuis 4 ans, tout roule tranquille. Se fait nommer à de gros ministères alors que Chirac le déteste, prend l'UMP limite de force, lance le rouleau compresseur pour la campagne, remporte la bataille dans un fauteuil. Ledit fauteuil a l'air confortable, d'ailleurs. Il nomme des socialos qui viennent à la gamelle comme des chiots, a une grosse influence sur les médias... et maintenant, tout a l'air de partir en vrille.

Ca attaque de tous les côtés, et lui a pas l'air de savoir où donner de la tête. Tout le système mis en place pourrait bien lui pêter à la gueule. Comme s'il maîtrisait pas son jouet. Honnêtement, un mec qui se fait élire à la présidence, t'attends autre chose de lui qu'une réaction aussi primaire. On en vient à regretter Chirac. Au moins quand on le traîtait de connard, il avait assez de répartie pour répondre "Bonjour, moi, c'est Jacques".
Julien
C'est quand même une grande première, normal que ça ait été couvert. C'est tout de même le comble de l'arrogance et de l'impunité. Un sorte de cerise sur le gâteau de la non-popularité. Jusque ici nous étions gratifiés [et gavés] de toutes les obscénités de sa vie privée, justifiées par une prétendue "transparence", mais désormais nous avons le privilège d'avoir un président au langage de charretier. Je ne pensais vraiment pas voir ça de mon vivant, l'élu des français les insultant ouvertement et publiquement.
ghyz
On remarquera d'ailleurs qu'en matière de transparence, il tient un peu le rôle de l'arroseur arrosé...

Pour abonder dans le sens de Max, C'est vrai que sa volonté affichée de passer outre l'inconstitutionnalité de la loi sur la rétention de sûreté au mépris des deux articles 5 et 62 de la Constitution est à mon sens un sujet extrêmement et autrement plus alarmant.

C'est déjà très surprenant que le Conseil Constitutionnel ait validé une loi qui méprise à ce point le principe de la légalité des peines, ce même Conseil n'allait pas en outre passer outre le principe de la non rétroactivité de la loi pénale la moins favorable (principe dont le siège n'est rien de plus que la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, soit dit en passant..).

On est en plein populisme pénal et que le conseil Constitutionnel ait lui aussi sombré ne fait rien pour me rassurer...Pour citer Robert Badinter (c'est pas Stomy Bugsy hein) : "Nous sommes dans une période sombre pour notre justice". Ben put*ain, ça me fout la chair de poule...
Cyrille
Le plus marrant c'est le président qui demande (je résume et j'arrange un peu) "on fait comment pour passer au travers de la loi msieur ? " et pire je suis sur qu'il est étonné qu'un legiste lui réponde "ah bah moi je peux rien faire là monsieur" !


Pour moi ca fait partit d'un tout cette sortie, malgré tout je reste persuadé que ce forum est loin d'être l'endroit approprié pour en discuter.

Au fond il y'a beaucoup de choses qui bougent, mais je n'ai jamais vu autant de comités théodule de créer en si peu de temps !

Bref il reste 4 ans à tenir pour tout le monde (le Président y compris), et comme il l'a dit fort justement au début de son mandant "un deuxieme mandat n'apporte jamais rien" ...


soyouz
CITATION(lechoup' @ 26/02/08 - 17:26) [snapback]538975[/snapback]

C'est quand même une grande première, normal que ça ait été couvert.



Il y a un an ou moins un deputé a traité quelqu'un de "Pita**e". Il me semble c'etait aussi un UMP, chez eux c'est une habitude peut etre.

Ce qui est fait est fait mais de conaissance en France la devise c'est Liberté, Egalité, Fraternité, president ou simple SDF je pense que le petit Nicolas, qui est à fond dans les principes democrato-republicaines devrait presenter les excuses, s'il les respecte.

Ce qui m'etonne le plus c'est les defenseurs du geste qui disent:" Quand le président tend la main, faut la serrer" Ben, que non, j'ai pas envie et stout!

Bref c'est son probleme, il detruit son image par soi meme.
antissocial
CITATION(Nicholas @ 26/02/08 - 17:24) [snapback]538974[/snapback]

A la limite, c'est pas tant les mots qui importent, c' est plutôt le sentiment que tout lui échappe. Depuis 4 ans, tout roule tranquille. Se fait nommer à de gros ministères alors que Chirac le déteste, prend l'UMP limite de force, lance le rouleau compresseur pour la campagne, remporte la bataille dans un fauteuil. Ledit fauteuil a l'air confortable, d'ailleurs. Il nomme des socialos qui viennent à la gamelle comme des chiots, a une grosse influence sur les médias... et maintenant, tout a l'air de partir en vrille.
Un mec qui se fait élire à la présidence, t'attends autre chose de lui qu'une réaction aussi primaire. On en vient à regretter Chirac. Au moins quand on le traitait de connard, il avait assez de répartie pour répondre "Bonjour, moi, c'est Jacques".

AMHA, ce n' est pas que seulement "tout lui échappe", mais ce serait aussi qu' il n' en ait rien à faire. Il a eu ce qu' il voulait, et maintenant il s' en fiche pas mal : il est là pour 5 ans au minimum (un peu moins normalement, à moins que l' on revienne au septennat...). Mais il faut bien avouer qu' il a bien réussi son coup, très fort le type... Un type aussi vaniteux, névrosé (voyez par ses mimiques, son agressivité, son manque de tact et de diplomatie, mais j' exagère un peu ; ou alors il fait un excès de testostérone, et çà se traite très bien avec une paire de ciseaux, mais ce n' est pas la solution et je dis çà "pour rire") et mégalomane, je ne trouve pas si exagéré de sa part qu' il réponde de cette façon. Et puis, il est trop impu de sa petite personne pour en venir à regretter quelque chose. D' ailleurs, il fait bien rire à l' étranger, on le prend plus pour un "people" que pour autre chose... Et Chirac, même s' il n' avait pas forcément beaucoup de qualités avait au moins le mérite d' être plus diplomate, et apprécié à l' étranger (pour les States, c' est différent, mais la politique aux states c' est très people...), et c' est vrai qu' on peut en venir à le regretter...
M' enfin, l' autre a trop de contacts, et d' amis, et les médias... rip.gif
Tout ne part pas en vrille, la vrille était déjà là, mais il ne fait que l' accentuer.
Quand au reste du gouvernement, ils viennent tous (ou presque) lui jeter des roses... Mais les roses, çà pique!
C' est tout simplement scandaleux.

EDIT : D' ailleurs les médias n' ont aucun regard critique, il ne font qu' obéir aux ordres. Plus possible de regarder un JT "en famille", avec une petite soeur de 8 ans j' estime (et mes parents aussi) qu' on ne peut pas tout montrer, surtout que quelquefois on en vient à bloquer les chaines "normales" (fr2, fr3...) après les questions qu' elle nous a déjà posées : "c 'est vrai qu' il y a des policiers qui tapent des gens pour les faire partir, même des enfants?", ou "c' est vrai qu' il y a des militaires qui font des tortures à des gens?" ou encore plein d' autres questions assez "subtiles" je dirais pour des enfants d' un certain âge. Et le JT, c' était en mangeant le soir (à l' américaine bigyellow.gif), donc pas tard. D' accord, il faut "tout" savoir, mais pas de cette façon et pas à cet âge. Le dernier passage n' a pas trop de rapport direct, mais c' était histoire de rappeler le manque d' autocritique médiatique prépondérante à laquelle nous avons à faire...
Goret
En fait, je n'arrive même pas à être surpris - d'un certain point de vue, tout cela était prévisible, et je ne suis même pas déçu car je m'attendais au pire. Ce qui est regrettable, par contre, c'est que ces frasques (ainsi que les précédentes) ont servi à masquer les vrais problèmes. Comme, par exemple, la tentative de contournement du Conseil Constitutionnel et de passage en force évoquée plus haut, qui constitue pourtant un bel exemple de dérive autoritaire (voire de république bananière: quand on supprime la séparation des trois pouvoirs, il faut très vite tirer la sonnette d'alarme).

En espérant que dans un peu plus de quatre ans, on en aura tiré les leçons... mais la lecture du passé me fait bien croire que tout n'est qu'un éternel recommencement, et qu' "on" est incapable d'apprendre.


Et pour la détente: en fait, je comprends les propos de la conseillère élyséenne sur les sectes. Il y a en effet une association qui a pignon sur rue, dont l'adhésion est payante, qui se regroupe dans de grandes messes où on acclame le gourou et on l'écoute béatement comme un prophète, et dont bon nombre de membres ont perdu tout sens critique envers ce chef - à en entendre quelques uns (parmi les hauts placés), on croirait presque que c'est Dieu en personne. Il y encore quelques opposants dans le mouvement (généralement ceux qui étaient là auparavant, avant que le gourou actuel n'en prenne le contrôle et y place ses sbires), mais c'est comme partout. Je vous laisse deviner ce à quoi je pense...
antissocial
CITATION(Goret @ 27/02/08 - 02:22) [snapback]539077[/snapback]
En espérant que dans un peu plus de quatre ans, on en aura tiré les leçons... mais la lecture du passé me fait bien croire que tout n'est qu'un éternel recommencement, et qu' "on" est incapable d'apprendre.


A force de toujours trop regarder en arrière, on recule... Bien entendu, les gens se disent, "c' était mieux avant", avec les trente glorieuses, le plein-emploi, l' essence à moindre coût, et une manière de penser somme toute assez "cool" je dirais, et surtout beaucoup plus de solidarité... Je n' y étais pas, mais c' est ce qu' on m' a raconté et j' espère ne pas avoir été abusé (bigyellow.gif)... Cela "nous" rend d' ailleurs incapables pour un quelconque mouvement ou pour une certaine impulsion naturelle à vouloir radicalement changer les choses. Les français sont, pour la plupart, plongés dans une léthargie politiques et attendent de types confortablement installés avec des régimes spéciaux d' ailleurs, auxquels ils se sont bien gardés de faire des modifications, un changement et des solutions... Et il apparaît et semble évident en analysant la nature humaine que bien souvent, celui pour qui et à qui le système profite ne fera rien pour le changer.

De plus, on pourrait dire qu' il est remarquable d' observer la facilité avec laquelle le petit N.S. se plaît à diviser et à séparer les gens... Je vous pond une histoire plus tard...
brice972
Vous m'avez littéralement bluffer par la clarté de votre analyse.

Je suis ravi de voir qu'ont est pas tous sous l'emprise médiatique et hypnotique du Gourou en question.

Pour ma part, depuis son arrivé j'évite de regarder les JT et les magazines spécialements dédiés à préparer le terrain pour ce bouffon (genre fraude à la sécu,bagarre dans les gares,etc.,... hé oui les même thèmes qui s'évanouissent et resurgissent bizarrement,avant l'annonce de plans aussi coûteux qu'inutiles) et prends toutes mes info sur le net (les rares sites qui sont en résistance pour la liberté d'expression) .
Entre nous c'est le même qui était au premier rang pour défendre charlie hebdo et la sois disant Liberté de la presse qui la bâillonne et l'enchaîne afin d'en faire son jouet.
Je trouve navrant pour notre pays de ne pas avoir un Président digne de ce nom et qui donne un repère à tous ceux qui le recherche.
Max
CITATION(brice972 @ 27/02/08 - 08:51) [snapback]539088[/snapback]

...préparer le terrain pour ce bouffon

Si ce n'est pas acceptable pour notre Président de parler de cette manière à un citoyen, ça ne l'est également pas pour toi. Le minimum est de le traiter avec autant de courtoisie que tu aimerais qu'il te traite, nous sommes entre gens civilisés, il doit bien être possible de formuler tes critiques d'une manière plus élégante.

@ Goret : je vois pas du tout à quoi tu penses, un indice ? bigyellow.gif
Cyrille
un indice pour vous à la maison : Mission imposible hypocrite.gif
KromaXamorK
CITATION(Max @ 27/02/08 - 09:04) [snapback]539091[/snapback]

CITATION(brice972 @ 27/02/08 - 08:51) [snapback]539088[/snapback]

...préparer le terrain pour ce bouffon

Si ce n'est pas acceptable pour notre Président de parler de cette manière à un citoyen, ça ne l'est également pas pour toi. Le minimum est de le traiter avec autant de courtoisie que tu aimerais qu'il te traite, nous sommes entre gens civilisés, il doit bien être possible de formuler tes critiques d'une manière plus élégante.

@ Goret : je vois pas du tout à quoi tu penses, un indice ? bigyellow.gif

Crétin??? bigyellow.gif
J'aime bien celui là depuis qu'il a sorti sa demande pour les enfants de CM2. ninja.gif
Nicholas
J'aurais plutôt vu "Concile de Nicée" comme indice, mais je me trompe peut-être de cible bigyellow.gif

EDIT : ouais, j'me trompe de cible. Mais ça marche aussi avec la mienne.
wavesound
Dépéchez-vous, y en aura pas pour tout le monde ! rip.gif

PS : Non je ne suis pas le vendeur... bigyellow.gif
psy-4
Arf la vache, 79 blaireaux ont enchéri...
Nicholas
Discours de Sarkozy, adressé à la police, à la Grande Arche de la Défense le 29 novembre 2007:

CITATION(BigBossdu75)
Pas de familiarité, de la tenue, respectez les gens. (…) Mais pensez à cela, chaque minute : vous portez un uniforme, vous êtes les représentants de l’Etat, vous devez avoir une éthique, vous devez être exemplaires. Et c’est très important, pas de fenêtre ouverte dans les voitures de patrouille avec le bras qui pend, pas de tutoiement, du respect. Respectez les autres et vous serez respectés. Je sais bien qu’on vous insulte, mais on ne combat pas les voyous avec les méthodes de voyous
Julien
Magnifique Nicholas.

Ceci se passe de commentaire.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.