IPB
X   Message
(Message automatiquement fermé dans 2 secondes)

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
[Test] Wesc Bag Pipe
Max
posté 11/10/2009, 11:13
Message #1


: Sardine à Nice
****

Groupe : Retraités équipe GMP3
Messages : 8614
Inscrit : 05/01/04
Lieu : Paris
Membre no 1709



Image IPB

Wesc Bag Pipe



Menu de ce comparatif :

1- Introduction
2- Photos, commentaires
3- Le son
4- Conclusions



1- Introduction-----Image IPB


Jeune arrivant dans le monde du casque, WeSC fait figure de concurrent de choix pour Skullcandy. Première réaction, comment dire... oulala. Le style c'est bien, c'est primordial même pour beaucoup d'entre nous, mais ces marques l'ont généralement trop bien compris et se permettent de nous proposer à 100€ un casque tout pourri. On ne rangera donc pas ce casque dans la même catégorie que ses homologues de chez Sennheiser ou AKg et n'en attendra logiquement pas autant, mais une chose est sûre, il est attendu au tournant avec une bonne batte de baseball et plein d'a priori.


2- Photos, commentaires-----Image IPB





3- Le son-----Image IPB


Le ressenti est évidemment très personnel et sa retranscription délicate malgré mes efforts, si un terme ne vous parle pas signalez-le moi dans le sujet de commentaires et je tâcherai d'éclaircir mon propos.
Les écoutes se sont effectuées sur un Cowon S9 pour la partie nomade et sur un Musiland MD10 associé à Foobar2000 pour la partie sédentaire, les fichiers étant dans les deux cas en FLAC.



• Alela Diane – The Pirate's Gospel (FLAC level 5)

Une voix atypique, soutenue par le reste de la famille, une bonne ambiance folk, bref part belle aux voix !

ça commence pas si mal avec le jeu de cordes grave, mais dès que la voix débarque elle est terriblement en retrait, et plutôt plate, le medium manque cruellement de corps. C’est de la folk, les instruments sont jolis mais cassent pas trois pattes à un canard, sans la voix on se fait un peu chier. Les « hmmm » n’y échappent pas non plus, alors qu’ils passent habituellement par-dessus.


• Ayo – And it’s supposed to be love (FLAC level 5)

Un chanson très douce, à la sonorité assez chaude, accompagnée de percussions et d’un fin jeu de guitare

Bon là forcément ça peut pas être mieux, hein. Et bien si ! Bon d’accord, c’est pas fou fou, il y a un sacré voile sur la voix, le morceau est vraiment trèèèès chaud et peu aéré, mais on arrive tout de même à s’y retrouver : le clavier en fond reste présent, la guitare et la voix d’Ayo se croisent sans se mélanger, et le placement n’est pas mauvais. Bref, y’a de quoi susciter une suée au bout de quelques écoutes, mais ça passe pas si mal.


• Pink Floyd – Another Brick In The Wall (full version) (FLAC level 5)

Les quelques morceaux qui composent ce titre de 10mn sont peut-être le pilier de la discographie Pink Floyd, un son ultra léché, une intro et une outro mythiques, des guitares ultra planantes, un rythme dément, ze titre qui met à mal un casque mal équilibré.

L’intro passe grosso modo sur tous les casques, mais rares sont ceux qui la subliment et ils n’appartiennent de toute façon pas à cette gamme. Le ronronnement de guitares remplit bien tout l’arrière plan et instaure l’ambiance jusqu’au début de la Part 2 si connue. C’est bien à ce moment là que ça se gate : les gros coups de caisse ont tout sauf de l’impact, c’est mou et pas vraiment précis, on a du mal à taper du pied, et quand le « we don’t need no education » débarque on a l’impression que ça chante un peu dans un bocal. L’aigu rattrape un peu le tout, les guitares sont bien présentes sans être sibilantes. Reste qu’au final, on a un morceau mythique enregistré magistralement qui ici ne sonne pas de façon démente.


• Massive Attack – Teardrop (FLAC level 5)

Un beat imitant le rythme cardiaque (pour ceux qui ne le connaissent pas, le clip est à voir), un clavecin, des crépitements, quelques notes de piano et une voix féminine. Un morceau qui donne une impression assez "noire", assez troublante, et qui devient une bouillie assez désagréable si le casque manque de précision.

Le côté renfermé du casque aide beaucoup à se mettre dans l’ambiance. Ça tape pas mal dans le grave, c’est tout sauf précis mais honnêtement ici on s’en tape, et petit miracle : la voix survole bien le morceau, sans pour autant avoir vraiment du corps certes mais cette présence combinée à une certaine cohérence des instruments derrière fait qu’on se prend bien au jeu. Alors oui, le subtil mélange qu’on est sensé entendre en arrière plan est tout sauf détaillé, mais on arrive à s’en passer, surtout dans cette gamme de prix.


• Norah Jones – Thinkin About You (FLAC level 5)

La sublime voix de Norah Jones enrobée dans une sonorité suave et enveloppante, le tout enregistré avec brio.

Le mastering aidant beaucoup, Norah Jones est bien mise en avant, mais comme prévu le casque n’est pas adapté au genre. Le medium manque cruellement de corps, de détail, je ne me laisse pas vraiment charmer par le timbre et les subtiles variations de la belle Norah. J’ai beau sortir les grands classiques du jazz vocal (Cry Me A River par Julie London, Strange Fruit de Billie Holliday etc.), même constat, le wesc préfère les sneakers tektonik aux robes de soirée..


• Nirvana – In Bloom (FLAC level 5)

Une avalanche de guitares, de batterie, de tout en fait !

Ah bah voilà, un truc qui tâche et qui est déjà bien plus adapté au casque. Ça bave grave sur les cordes qui bavent déjà bien, ça sent la transpi à souhait, c’est pas mal du tout ! On aurait affaire à un casque plus haut de gamme je déplorerais le fait que Kurt Cobain chante derrière Dave Grohl, mais ici le rendu reste tout à fait acceptable pour ce qu’on attend d’un tel casque.!


• Daft Punk – Around The World (FLAC level 5)

Un mythe de la musique électronique, avec une intro "je rentre progressivement dans la boîte", une foule de détails et un beat qui tape, qui tape, qui tape...

Manque de définition dans le grave, le transducteur se laisse emballer, on assiste à un effet de pompage peu agréable. Cela amplifie l’effet de vombrissement/ronronnement en y ajoutant ce léger petit je ne sais quoi qui fait penser à de la saturation. Le reste du morceau est, si l’on se concentre bien dessus, vraiment pas mal, comme d’hab l’aigu est bon et les samples aigus se balladent bien dans l’espace, mais le beat grave étant présent tout au long du morceau on a vraiment du mal à l’oublier….

• Jack Johnson – Taylor (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Un morceau à la sonorité accoustique, un jeu de guitare exigeant.

Le morceau, plutôt simple, est franchement correct jusqu’au refrain. Et là, c’est le drame, le refrain plus chaleureux, plus chargé, est une bouillie, c’est pas précis, tout se mélange. Allez, on passe.


• Michael Jackson – Human Nature (FLAC level 5)

Morceau formidablement bien enregistré, fourmille de détails, l'impression d'espace est un bonheur avec un bon casque.

Le morceau est blindé de petits sons aigus et le wesc s’en occupe bien. L’équilibre clairement en V ne joue pas forcément en faveur du casque, mais par chance le morceau est formidablement enregistré et plutôt modeste sur le grave, on évite donc le gros défaut du casque et ça groove au final pas mal Sourire.gif Sur Rock with you par exemple, le grave plus chargé est mis en exergue et on perd totalement le côté aérien des prods de MJ…


• Katy Perry – Hot'n Cold (FLAC level 5)

Le morceau éphémère par excellence : sonorité club, son ultra compressé.

Bon, en clair c’est les saloperies (en termes de mastering) pour lesquelles est fait le casque, et c’est tout bonnement immonde. Là où un casque plus sage et homogène mais pas forcément meilleur arrive à faire sonner la chanson, le wesc amplifie la congestion du morceau. 80€ pour ça, c’est du vol.


CONCLUSIONS SUR LE SON :


Le constat est au final assez simple. Dans l'absolu ce Bag Pipe n'est pas un mauvais casque, l'aigu est bon, l'aération est aussi plus que correcte, mais son équilibre très en V le restreint à des genres musicaux précis, sans compter qu'il faut aimer ce type de restitution.
On est clairement dans l'esprit Skullcandy, la qualité sonore n'est pas le premier critère, du moment que c'est meilleur que le casque de base à 10€ ça suffit. Et c'est bien dommage, nombreuses sont les marques qui n'ont pas encore compris que design et qualité peuvent aller ensemble. L'influence d'Apple n'a pas encore été étendue à tous les domaines il faut croire.


4- Conclusions-----Image IPB


La conclusion, tout le monde l'avait déjà. Ce casque est là pour le style, pour le reste il isole mal et impose un son franchement moyen pour le prix. Bref, à acheter en connaissance de cause.




Image IPB


Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau de gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Nous vous conseillons de lire attentivement le test dans son intégralité.
Il va également sans dire que la subjectivité est inévitable dans un test de casque, il se peut que vous soyez déçu par un modèle malgré tous nos efforts pour rester objectifs.


______________________________________________________________________

Vos commentaires sur ce test sont les bienvenus ICI

______________________________________________________________________


Merci de m'avoir lu jap.gif

Image IPB


--------------------
nomade : Cowon S9 > Earsonics EM3 Pro
maison : NAD 3240 > Dynaudio Excite X32
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ghyz
posté 06/06/2010, 20:34
Message #2


Retraité équipe GMP3
****

Groupe : Retraités équipe GMP3
Messages : 2037
Inscrit : 16/06/05
Membre no 10813



Pour info et en complément du test de Max, un membre du forum avait, il y a environ un an de cela, vendu un Wesc bag pipe en assurant qu'il s'agissait d'un casque assemblé par Ultrasone. A l'époque, la ressemblance (due à l'abondance de plastique?) avait éveillé la curiosité de l'équipe. Afin d'en avoir le coeur net, on lui avait demandé de nous présenter un document sur lequel on pouvait s'appuyer pour relayer l'info (type mail de wesc ou d'un revendeur) mais nous n'avions pas réussi à obtenir quoique ce soit. Dans un second temps, on a demandé directement à Wesc ce qu'il en était mais là encore nous n'avons reçu aucune réponse précise à ce sujet. Histoire de mettre les points sur les i, la demande a été adressé à qui de droit (et un peu plus haut que le département marketing sans vous dévoiler quoique ce soit hein) chez Ultrasone : réponse : "We have nothing to do with WESC.".

Comme ça c'est clair.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pub
posté
Message #












Go to the top of the page
 
Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 25/09/2017 - 19:52