IPB
X   Message
(Message automatiquement fermé dans 2 secondes)

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
[Test] JH Audio JH13 pro
le masseur aveug...
posté 26/05/2010, 01:30
Message #1


Retraité équipe GMP3
***

Groupe : Retraités équipe GMP3
Messages : 923
Inscrit : 20/04/07
Lieu : paris
Membre no 27696



Image IPB


JH Audio JH13 pro



Menu

1- Introduction
2- Présentation, package, confort, isolation
3- Le son
4- Conclusion



1- Introduction-----Image IPB


Véritable phénomène outre-atlantique, le JH13 pro est devenu en quelques mois l'intra le plus encensé de cette fin de décennie. Basé sur 3 paires de transducteurs, il fut un temps sans rival sur ce chiffre (mis à part quelques modèles un peu à part) .

A l'origine de cette marque semblant sortie de terre du jour au lendemain se cache Jerry Harvey, fondateur historique d'Ultimate Ears. Mis de côté depuis le rachat de la marque par le géant Suisse Logitech, Jerry harvey prépara une vengeance à la hauteur de son talent : défier son ancienne marque sur ses propres terres.

C'est ainsi à travers toute une gamme d'intra que JH Audio entend contrer Ultimate Ears. Dernier produit en date, le JH16, composé de pas moins de drivers (deux paires de transducteurs de basses, une paire de médium, une paire d'aigus).

Revenons à des prétentions plus modestes avec les 6 drivers du jh13 pro. Simple upgrade des très bons intras universels ou véritable très haut de gamme capable de défier les casques hifi ? Réponse dans ce test concis, l'importance restant de toute façon le son.




Caractéristiques techniques

    Réponse étendue en fréquence, je suis malgré tout plus disposé à croire ces chiffres que ceux d'un modèle du dixième de son prix.
  • Réponse en fréquence : 10-20Khz
  • Impédance: 18 ohms
  • Sensibilité: 118dB/mV

2- Présentation, package, confort, isolation -----Image IPB



Présentation

On ne réinvente pas la roue chez JH audio, ces intra moulés se basent des transducteurs de type knowles. La nouveauté par rapport à ce qui se faisait chez Ultimate Ears ou ce qui se fait sur des marques comme Earsonics, c'est l'utilisation des transducteurs par couplage. Comprenez par là que les transducteurs sont plus petits que sur les modèles classiques et fonctionnent par paire, procédé qui permettrait entre autres de réduire la distorsion. Nous avons donc 1 paire de graves, 1 paire de médiums et 1 paire d'aigus, soit au total 6 transducteurs pour trois voies. On peut remarquer ainsi assez facilement sur les jh13 (modèles translucides bien sûr) les minuscules transducteurs d'aigus proches du canal, et les deux paires médiums et graves collées.

Esthétiquement la différence avec les modèles Earsonics se fait sur la profondeur. En effet ce modèle est un poil plus épais que celui de la firme Française. Aucune incidence autre qu'esthétique (et encore) en pratique. La coque du Jh13 est une coque creuse, contrairement aux em2 pro et em3 pro de Earsonics à coques pleines. Si la différence se fait bien sentir sur le poids, la plus grande densité des modèles Earsonics donne une impression de solidité supérieure à celle du JH13. Difficile de savoir réellement la différence à long terme, mais théoriquement une coque pleine est moins sujette aux vibrations.

En pratique la fabrication est excellente et surtout sérieuse, Jh audio n'hésite pas à refaire plusieurs fois un modèle pour les clients non-satisfaits. Ce dernier point est un risque pour nous autres Français (non Américain en général en fait), car renvoyer encore et encore un modèle finit par devenir un gouffre financier (un de plus).

Mes oreilles étant manifestement tombées entre les mains d'un audioprothésiste compétent, mes moulages ont été parfaits dès le premier essai, ce qui constitue en fait une grande mais silencieuse majorité. Il arrive malgré tout que certaines oreilles soient une vraie plaie et résistent à n'importe quel moulage, il est assez fréquent alors de voir des cas d'isolations plus fortes d'un côté que de l'autre, cela quelle que soit la marque d'intras.

Difficile de présenter un intra moulé sans tomber dans la description quasi identique d'un autre, c'est pourquoi je m'arrêterai là.



Package

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, le package de ces appareils audio hors de prix est généralement très succinct et pour cause, pas besoin d'embout comme dans les intras classiques.

Au programme, 3 accessoires : Une housse souple, un étui de rangement waterproof et l'habituel petit récure-tout. La housse souple assure de son côté le minimum, c'est à dire un bon antipoussière mais absolument pas antichoc. En revanche, l'étui de rangement personnalisé (en fait juste le nom de l'utilisateur dessus Sourire.gif ), même s'il n'est bien sûr pas de manufacture JH-audio, est une réussite car combine à la fois les aspects compact et protecteur, indispensables en déplacement.

C'est tout pour le package mais finalement, que fallait-il de plus ? Je précise que mon achat des JH-Audio s'est effectué lors d'une des rares et trop courtes périodes de réduction de la marque, pendant laquelle ce modèle était disponible à 950$ au lieu de 1100, plus un câble de remplacement. Récemment ce modèle fut disponible à 900$ pendant seulement 3 heures. Bref, il faut être à l'affut du compte twitter ou facebook de la marque pou craquer au bon moment.

Dernier point avec le câble fourni. Celui-ci est un poil plus fin que celui de Earsonics, mais quasiment identique pour le reste. S'il reste bien supérieur à celui des câbles d'intras standards, il semble que Ultimate Ears reste devant en ce qui concerne la qualité. Sans parler alors de mauvaise fabrication, il reste un petit défaut, du moins sur le câble blanc : celui-ci se décolore (en vert) assez rapidement, particulièrement au niveau de la prise jack. Si cela n'influe ni sur la qualité du son ni sur la solidité du câble, cela fait un peu tache, et le problème semble identique chez le constructeur français.



Confort

Tout le problème est là, certain considèrent les moulés comme le summum du confort alors que d'autres ne se font pas à l'intrusion auditive qu'ils constituent. Je suis désespérant mais encore une fois je me placerais entre les deux. Je préfère largement le port d'un oreillette classique, mais mis à part des modèles exceptionnels comme les Klipsch X10 et X5 aucun intra universel ne peut rivaliser.



Isolation

J'ai pu entendre beaucoup de choses sur ce modèle, particulièrement que celui-ci était moins bon que bien d'autres marques. Puisque je n'ai pas vraiment pu tester d'autres modèles il me sera difficile de donner un avis comparatif. En pratique il n'y aura aucun problème même dans les transports en commun très bruyants.




3- Le son-----Image IPB


Matériel de test

Ces intras sont parmi le très haut de gamme, j'ai utilisé pour ce test un cowon s9, ainsi qu'un Hifiman HM801 et en sedentaire le Svdac05 relié à un Millet starving Student


Test en écoute

Je serai assez direct, ces écouteurs laissent peu de place à la nuance, c'est pourquoi une playlist serait ici superflue (peut-être dans un éventuel comparatif avec d'autres haut de gamme). Si je devais commencer par un point, ce serait les défauts des jh13, ou plutôt le défaut des jh13 : l'espace sonore. Les détails, la séparation des instruments, tout ici rivalise avec le très haut de gamme des casques hifi. Mais cette sensation d'espace incroyablement vaste des Akg k701 ou Grado gs1000 n'est ici pas présente. D'un point de vue purement technique c'est une réussite malgré tout car ce modèle reste bien au dessus des intras universels que j'ai pu essayer.

Pour le reste, il est étonnant de voir à quel point ce modèle se joue de tous les styles, d'une rapidité fulgurante (rappelant les caractéristiques de casque electrostatique ) pour les musiques pêchues, il peut également transmettre toute la douceur et la rondeur nécessaire aux styles plus posés. Ce dernier point est l'une des grandes forces que semble proposer les transducteurs knowles : une polyvalence que ne semble posséder aucun casque dynamique.

Les basses ne souffrent d'aucun réel défaut, car celle-ci descendent très bas et sans aucune distorsion, néanmoins elle sont très équilibrées par rapport aux autres fréquences, une signature qui ne plaira pas forcément à tout le monde. Petit bémol, même si la qualité est aussi bonne que sur les très bons casques, l'espace sonore rend très logiquement ces basses moins enveloppantes.

La grande force de ce modèle reste pour moi les médiums: d'une chaleur et d'une précision redoutable. On sent une légère bosse dans le bas médium, ce qui rappelle au passage nombre de casques hifi. Largement supérieur à des modèles comme le HD600 ou même le K701, on tient un des meilleurs produits dans ce type de fréquences, une comparaison avec les médiums du Sony R10 serait la bienvenue.

Quasiment le même constat pour les aigus, qui là encore tiennent le haut du pavé. Jh audio a opté ici pour une signature plus douce que tranchante, on retrouve ainsi une extension parfaite mais sans aucune agressivité. Beaucoup de casques comme le RS1 seront ainsi plus tranchants et plus dynamiques, mais pratiquement aucun casque ne peut prétendre à une gamme de fréquences aussi clairement retranscrite.

Évitons de tomber dans des litanies sans fin et gardons un brin d'objectivité. Le heureux hasard du génome humain a fait que mes empreintes auditives sont pratiquement les mêmes que celles d'un membre du forum possédant les Earsonics Em2 pro et Em3 Pro (je vous laisse deviner qui Sourire.gif ), j'ai ainsi pu comparer ce modèle aux Em2 pro et très succinctement au EM3 pro. Attention, ne tirer aucun jugement définitif de mes propos, en particulier sur les EM3 pro (écoute très succincte), même si la forme des moulages des Earsonics était suffisamment proche pour bien se sceller dans l'oreille.

Tout d'abord je n'ai pas été emballé par les Em2 pro, très précis mais beaucoup trop sages, je dirais qu'il manque quelque chose. A moins d'aimer les signatures plus analytiques je trouve les Jh13 pro bien plus prenants, la richesse des médiums en particulier. En revanche les EM3 pro jouent manifestement dans la même cour, sans avoir eu le temps de comparer véritablement la différence est très faible. Un peu plus de basses pour l'Earsonics et un peu plus de bas médium chez Jh audio. Il semblerait d'après les quelques comparatifs que la spatialisation serait un peu au dessus chez Earsonics.




4- Conclusion-----Image IPB


Pari réussi pour Jh audio avec ses Jh13. On regrettera seulement les défauts inhérents aux intras comme l'impression d'espace sonore toujours faible comparé aux bons casques Hifi. Mis à part cela il est pratiquement impossible de le mettre en défaut tant sa polyvalence et la reproduction des différentes fréquences est remarquable. Bref, à mettre dans le très haut de gamme du casque en général.
Quid du choix pour un hexagonal ? Tout dépend du rapport euro/dollar et des différentes réductions de la marque, faisant osciller le prix entre un peu moins d'un Em2 pro et un peu plus d'un Em3 pro.




Image IPB


Merci à max pour son prêt des EM2 pro.

Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau de gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Nous vous conseillons de lire attentivement le test dans son intégralité.
Il va également sans dire que la subjectivité est inévitable dans un test de casque, il se peut que vous soyez déçu par un modèle malgré tous nos efforts pour rester objectifs.


Vos commentaires sur ce test ICI

Ce message a été modifié par lebellium - 19/07/2010, 12:06.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pub
posté
Message #












Go to the top of the page
 
Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 22/09/2017 - 12:40