IPB
X   Message
(Message automatiquement fermé dans 2 secondes)

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
[Test] Cowon X5 – Iriver Clix 1 et 2. Qualité, Complément au classement des 15 baladeur
necroproject
posté 31/08/2008, 19:26
Message #1


Habitué
***

Groupe : Membres
Messages : 570
Inscrit : 02/06/06
Membre no 19178



IPB Image

Cowon X5, Iriver Clix2, U10 : comparer leur qualité sonore


Image pas disponible







Introduction


Le classement des 15 meilleurs baladeurs du marché réalisé par l’équipe GMP3 a fait couler beaucoup d’encre. Certains en remettaient en cause la pertinence, d’autres appelaient à comparer avec d’anciens lecteurs connus afin de se faire une meilleure idée de ce que représente aujourd’hui le haut du pavé. C’est à ces derniers que cet article s’adresse. Je suis au regret de ne pouvoir d’ailleurs satisfaire les demandes d’un comparatif avec le rio karma, mais faute d’en posséder un…

A défaut je vous propose un petit comparatif entre l’un des meilleurs baladeurs du classement GMP3, à savoir l’Iriver clix2, et feu le très réputé (à juste titre) Cowon X5. J’y ai de plus inclus à titre plus indicatif un Iriver U10 (clix1) de manière à juger de la différence qu’il peut y avoir entre deux générations de produits.

Ce comparatif vise essentiellement la qualité sonore des baladeurs. En effet, à quoi bon s’attacher à déterminer lequel d’entre eux est le meilleur, sachant qu’ils font tous désormais partie de la petite histoire du walkman.

J’ai choisi d’autre part de ne procéder qu’à l’aide d’une unique paire d’écouteurs, point qui sera l’objet d’une petite observation dans la conclusion. Il s’agit d’etymotics ER4P. Intras monodrivers moyens de gamme (environ 200 euros) au look d’accessoire gameboy. L’équipe GMP3 les a déjà testés maintes fois par le passé (ils ne sont plus de la toute première jeunesse) mais pour ceux qui rechigneraient à lire de longs articles, voici les 3 principales caractéristiques de ces écouteurs :
_Une signature sonore particulièrement axée sur les aigus et délaissant le grave.
_Qui permet une excellente précision (certains parlent de chirurgie pour leur capacité à découper la scène sonore).
_Une impédance moyenne de 24 ohms qui les rend (rapport à des UM2 par exemple) bien moins sensibles aux problèmes de souffle qui ont pourtant en grande partie déterminé le haut du tableau du comparatif des 15 baladeurs dont cet article se veut un adjuvant.


Protocole de test


Ne possédant pas la plupart des chansons de la playlist « classique » de l’équipe GMP3 et suivant leur propre opinion que l’on ne peut tester correctement que d’après des morceaux que l’on connaît et apprécie, je vous propose d’aborder le test avec les chansons suivantes :

Neurosis – The Doorway. Une chanson de Post-hardcore assez violente produite par Steve Albini (Nirvana –In Utero , Pixies – Surfer Rosa, Godspeed You ! Black Emperor – Yanqui UXO). Très peu (voir par du tout) de compression. Voix et batterie normalement en retrait au profit des guitares.

St Germain – Shure Thing. On ne la présente plus. De la bonne musique comme on l’aime et dont on peut apprécier un extrait au début du film « 99 Francs ».

Tool – Stinkfist. Groupe de la scène metal. Un mid tempo bien appuyé par l’entente basse-batterie.

Pink Floyd – The Great Gig in the Sky. Cela nous changera de “Money” ! Du même album (Dark Side of the Moon).

Duke Ellington – Such Sweet Thunder. Du jazz des années 50 avec ce swing qui fit les grands noms de l’époque.

Dhafer Youssef – 27th Century Ethos. Une chanson électronique mais dont la froideur et la rythmique saccade en font l’exact oppose de Shure Thing.

Meredith Monk – Gotham Lullaby. Une chanteuse spécialisée dans la production de très beaux albums a capella.

Steely Dan – Josie. Du pop-jazz des années 70 avec ce jeu de guitare si caractéristique.

Yes – Heart of the Sunrise. Une introduction où basse et batterie se livrent un duel sans merci pour une suite bien plus planante…

Tous ces morceaux ont été écoutés en FLA…non, je plaisante. Parceque, en pratique, fors quelques irréductibles et détenteurs d’un matériel responsable de l’hypothèque de la moitié de leur organisme, qui écoute vraiment de la musique en balade sur du flac ? J’ai donc choisi (car c’était le critère d’achat de ces baladeurs) l’ogg vorbis VBR 192 (aotuvB5), qui me semble suffisant sans être disproportionné.


La méthode d’écoute est fort simple : la playlist est chargée sur les trois baladeurs et chaque chanson écoutée alternativement sur chacun d’entre eux. Gros mal de crâne à l’horizon mais c’est la meilleure manière de faire immédiatement saisir les différences.
L’equalizer est systématiquement désactivé (plat)


Resultats


Image pas disponible







!!! J'ai entretemps effectué un test sur un autre morceau du groupe Neurosis : the Eye Of Every Storm. Elle comporte un passage électronique mettant à mal le clix2. Sur ce dernier, au plus fort de l'effet de basse, on perçoit un sifflement strident net totalement absent sur le X5. Ceci m'amenant à réduire drastiquement la note du clix et lui préférer définitivement le X5. D'où ma question : ce défaut, ce sifflement strident a-t-il déjà été entendu sur d'autres clix2 par l'équipe GMP3 ? Si oui, je trouve alors curieux le positionnement autrefois en tête du classement des baladeurs suivant leur qualité audio du clix2.


Conclusion


Le grand perdant du match est…le clix 1. De loin le moins bon baladeur (point de vue son) de ce comparatif. Ce serait toutefois excessif de le jeter aux orties. Car sa signature, prenant à contre-pied celle des ER4P, rend un son très enveloppant et proche de l’auditeur. Mais la scène sonore semble déconstruite, compactée à défaut d’être mise en pièce. Du coup, on étouffe un peu. A tout prendre, je la préfère néanmoins à celle de mon ancien ipod 3G, ce dernier absent dans les basses et mou dans les aigus offrait l’écoute la plus asseptisée qui soit.

Le cowon X5 pourrait être déclaré vainqueur…mais les choses ne sont pas si simples. Car ce qu’on dit d’une chaîne hi-fi haut de gamme vaut aussi pour du matériel portable : on n’associe pas n’importe quoi avec n’importe quoi. En l’occurrence, ce qui est en cause, c’est moins un défaut de qualité du clix2 que l’inadéquation de sa signature sonore (très plate avec peut-être une légère prédominance dans les aigus) avec celle de mes Er4P (à peu près identique). De sorte que tant les qualités que les défauts de ces écouteurs y sont exacerbés.
En face, le X5 propose un son plus « confortable », avec une belle rondeur dans les basses-medium. L’écoute en est de suite plus équilibrée et plus reposante.

Il est donc illusoire d’en conclure à une véritable supériorité de l’appareil de Cowon. Et s’il fallait le placer sur la liste des 15 meilleurs baladeurs, il n’est pas certain qu’il figurerait au sommet de la hiérarchie. Très haut-dessus des baladeurs apple (classic et touch pour ce que j’ai pu tester), c’est évident. Mais supérieur aux samsung, aux sony et même au clix 2 ? C’est à voir…
Car les membres de GMP3 ont bien d’autres casques à disposition. Et il est très probable que, marié avec des intras plus portés sur les mediums, le clix2 retrouve de sa superbe, voir reprenne l’avantage. Sa signature est, pour ce que j’ai pu en ouïr, très semblable au dernier Sony (A820), pour ne pas dire strictement identique. Autant dire très bonne car dans le classement GMP3, la différence au sommet se fait surtout sur le souffle, inaudible avec des Er4P à l’impédance élevée.

De plus, et contrairement à certaines autres marques, le clix2 et le X5 proposent d’excellents equalizers qui compensent en partie les défauts du iriver. Il est donc possible, moyennant quelques tâtonnements, d’obtenir un confort d’écoute sensiblement égal sur ces deux appareils et, répétons-le, excellent.

Le grand vainqueur est donc le comparatif GMP3 et, sous réserve de la subjectivité de ce test, mon intime conviction est que ce dernier reflète non seulement assez justement la qualité des différents modèles du marché, mais surtout, plus important, c’est que cette qualité ne semble pas en diminution quelles que fussent les craintes de certains au vu de l’abandon progressif du marché des baladeurs dits « audiophiles » (si tant est que cet expression revêt un sens).

CORRECTION : suite au défaut détecté ci-dessus, il me faut revoir à la baisse mon estime du clix2. Qui n'en reste pas moins un excellent baladeur mais aujourd'hui...qui s'en soucie Sourire.gif


Note U10 :
IPB Image

Note Clix2 :
IPB Image

Note X5 :
Entre
IPB Image
et
IPB Image


Commentaires test ICI


Ce message a été modifié par necroproject - 08/01/2009, 12:51.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pub
posté
Message #












Go to the top of the page
 
Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 20/09/2017 - 13:45