IPB
X   Message
(Message automatiquement fermé dans 2 secondes)

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
[Test] Samsung YP-M1, par lebellium
lebellium
posté 05/02/2010, 15:21
Message #1


Modo Samsung
****

Groupe : Retraités équipe GMP3
Messages : 9463
Inscrit : 26/08/05
Lieu : RP
Membre no 11919



Test du Samsung YP-M1


Image IPB


Menu:

1- Introduction
2- Spécifications
3- Présentation Vidéo
4- Galerie Photos
5- Packaging
6- Description
7- Ergonomie, Interface et Utilisation
8- Musique
9- Qualité sonore
10- Radio FM
11- Photos
12- Vidéos
13- Haut-Parleur
14- Slot MicroSD
15- Bluetooth
16- Autres fonctions
17- Datascasts
18- Paramètres
19- Connexion/Charge/Transfert
20- Autonomie
21- Comparaisons
Conclusion
Liens utiles



1- Introduction

A première vue le M1 inaugure une nouvelle gamme de baladeurs. Pourtant dans les faits, ce n'est ni plus ni moins le successeur du P3 et du P2. Il aurait pu s'appeler P4 si vous préférez. Mais le nommer M1 permet de donner un air de nouveauté et surtout, de continuer à vendre le P3 en parallèle. Un peu comme pour les Q2 et R'PLAY, ce qui n'aurait pas été possible s'il s'appelait P4. Cela clarifié, il est temps de voir ce qu'il apporte de plus que le P3, question cruciale vu la différence de tarif. Sur le papier en tout cas il se veut encore plus haut de gamme et partage nombre de caractéristiques avec son concurrent chez Cowon, le S9 voire avec le Zune HD concernant le chipset nVidia Tegra. Le M1 existe en deux versions en Corée: l'une normale et l'autre avec un tuner TV DMB mais dans le reste du monde, il est uniquement vendu en version normale pour une capacité variant entre 8 et 32Go. En France il est seulement disponible en version 8Go pour un tarif moyen de 220-230€. C'est cette version que nous allons tester.
Note: Le test a été réalisé avec le firmware 1.23 et MAJ le 17.03.10. Au moment où vous lisez ce test, il est possible que des firmwares plus récents aient vu le jour!



2- Spécifications


Image IPB
Image IPB
Image IPB

Quelques informations supplémentaires:


  • Capacités: 8, 16 et 32Go (8Go seulement en France)
  • Ecran AMOLED 3,3" WQVGA (480*272) de type capacitif en verre trempé
  • Batterie Lithium-Polymer
  • MTP/UMS au choix
  • Compatibilité OS: Windows XP, Vista et 7 en MTP. Windows 2000/XP/Vista/7, Linux, Mac en UMS
  • Couleurs: Noir, Blanc (Noir seulement en France)

Sans oublier que le M1 est l'un de seuls baladeurs au monde avec le Zune HD à être animé par le chipset nVidia Tegra en version APX 2600 (APX2600-M-A3 comme le Zune HD) qui comprend un processeur MPCore ARM11 cadencé à 600 Mhz et un GPU Geforce.
Selon nVidia, cela permettrait au M1 de faire tourner fluidement des vidéos HD 720p, d'avoir une interface réactive et d'excellents graphismes 2D/3D pour les jeux, applications et photos, le tout avec une autonomie optimisée. Nous allons vérifier ça...



3- Présentation Vidéo


Ce n'est pas une, ni deux, ni trois mais quatre vidéos qui vous sont offertes pour ce test! Le nombre de vidéos est à l'image du nombre de fonctionnalités du baladeur: important!
La première vidéo se focalise sur le déballage, la comparaison design/gabarit avec d'autres modèles, l'interface avec thèmes et widgets.




La deuxième concerne plus particulièrement la musique, les réglages DNSe et le tuner FM.




La troisième vidéo vous montre les images, les vidéos et la microSD.




Enfin, la dernière vidéo s'attarde sur les fonctionnalités du bluetooth, ainsi que les fonctions secondaires et les réglages.




4- Galerie Photos





5- Packaging


Image IPB

Le M1 est vendu dans une boite en carton comme tous les modèles depuis le P3. Sans surprise le contenu est chiche: le baladeur, des écouteurs semi-intras YA-EH420 (les mêmes que sur le R'PLAY) avec deux paires d'embouts, le guide de démarrage (ultra) rapide, et le câble USB. Le fichier d'installation du logiciel EmoDio est directement intégré dans la mémoire du baladeur. Le film plastique sur l'écran du baladeur vous indique la manipulation pour "reseter" l'appareil.


Image IPB

Image IPB



6- Description


Image IPB

Le design du M1 est assez différent du P3. Personnellement j'aime beaucoup même si certains trouveront probablement que ça fait un peu "bling bling" avec sa finition brillante et le cercle argenté plus voyant. Par contre, il prend malheureusement les traces de doigt, aussi bien sur l'écran que sur la coque. On voit que tout a été fait pour minimiser les dimensions et fluidifier les lignes. Ainsi, malgré un écran plus grand, le M1 est plus petit que le P3 (54.2 X 98.9 X 9.9 mm vs 52,7 x 102 x 9,9mm pour le P3) et les bords sont plus arrondis. Si on perd malheureusement la finition aluminium brossé du P3, celle-ci reste très bonne avec des matériaux de qualité et un assemblage sans défaut. De plus, le poids (presque trop) important (91g) donne une impression de solidité.


Image IPB

La face avant est remplie par le grand écran AMOLED 3,3" en verre trempé. En dessous de l'inscription, une diode très fine et jolie et aux deux extrémités, le haut-parleur stéréo.


Image IPB

Le dos n'est plus en alu brossé mais en plastique de qualité. Sinon rien de spécial, on retrouvé les inscriptions habituelles. Le M1, comme le P3 ou le R'MIX est fabriqué en Indonésie. Cool...


Image IPB

Rien sur la tranche droite et sur la tranche gauche, le slot microSD protégé par un cache en plastique.


Image IPB

Image IPB

Sur la tranche supérieure on retrouve les mêmes boutons que sur le P3 mais ils sont inversés: les boutons de volume sont désormais à gauche et le bouton power/hold est à droite. Ceux qui ont eu un P3 avant devront donc s'habituer. On trouve également le micro pour le dictaphone.


Image IPB

En bas, il y a seulement la prise casque 3.5mm et le port USB protégé par un cache en plastique cette fois. La fixation du cache est vraiment petite donc je ne pourrai dire si ça tiendra sur le long terme ou non. Pour une question de design et d'encombrement, Samsung a eu la mauvaise idée de mettre une nouvelle connectique USB inconnue jusque là sur les baladeurs mp3 de la marque... A noter qu'on retrouve la même connectique sur le Cowon S9.


Image IPB


7- Ergonomie, Interface et Utilisation


Image IPB

Image IPB

Image IPBImage IPB


Image IPB

Lorsque le M1 est complètement éteint après plusieurs heures de non-utilisation, il met une dizaine de secondes pour démarrer. Sinon le démarrage est quasi-instantané en mode veille. Toujours avec le petit jingle de démarrage non désactivable. On retrouve alors une interface bien connue puisque c'est à peu près la même que celle du P3 ou R'MIX avec icônes et widgets. Quels sont les changements alors? L'écran a pris 0,3", ce qui porte maintenant sa taille à 3,3" (480*272) et il est AMOLED. La luminosité est donc meilleure (pour donner un ordre d'idée, le niveau de luminosité 10/10 sur le P3 correspond au 3/5 sur le M1), le contraste et les angles de vue également. Comme sur le Cowon S9, ça impressionne! Il est juste dommage que la résolution reste identique car du coup on perd un peu en précision (39564 pixels/pouce vs 43520 px/pouce sur le P3). Aussi, il faut savoir que pour le M1 tout comme le S9, la visibilité de l'écran en plein soleil reste mauvaise malgré la technologie AMOLED. Les icônes sont sensiblement les mêmes, on a juste une nouvelle icône pour la carte microSD. Idem pour les widgets, on a juste un indicateur précis de batterie (en %) en plus dont la présence est plutôt appréciable ainsi qu'un widget mini-lecteur musique/radio FM pour compenser la disparition de la zone tactile dédiée sur le P3. On peut déplacer, ajouter ou supprimer les icônes et les widgets sur l'ensemble des 3 pages. Il est donc tout à fait possible de simplifier l'interface en ne mettant aucun widget. Au final, tout le monde sera satisfait donc.


Image IPBImage IPB


On a le choix par défaut entre 4 styles de menus: le 1er est classique avec un fond gris métallisé, le 2e représente une surface d'eau avec des pétales de fleurs qui flottent sur l'écran. Quand on appuie sur l'écran, cela crée un remous. Plutôt joli à défaut d'être vraiment utile. Le 3e thème est un bureau en bois très étendu puis qu'on peut aussi bien aller à gauche et à droite que descendre et monter. Le dernier thème est une autre version du 3e qui affiche les miniatures de la dernière vidéo vue, la dernière photo et la dernière musique lue. Il a la particularité par contre de ne pas prendre en charge les icônes et les widgets.
Concernant les thèmes UCI (User Created Interface) présents sur le P2, P3, R'MIX etc.., il n'y en a pas pour le moment sur le M1. Je ne saurai dire si ça viendra dans un prochain firmware ou si ce n'est pas du tout prévu sur ce modèle (ce qui serait assez étrange).
MAJ: Le nouveau firmware 1.27 apporte le support UCI avec de nouveaux thèmes en téléchargement sur EmoDio Corée.



Image IPBImage IPB

Image IPBImage IPB


On note également une amélioration de la réactivité de l'interface. Ainsi, le passage d'une page à l'autre sur le menu principal est très fluide, plus que sur le R'MIX et le P3, on se rapproche d'un iPhone ou Zune HD! Cela dépend bien entendu du nombre de widgets actifs mais même avec tous les widgets activés (9 maximum) la réactivité reste bonne. Sûrement l'un des bénéfices de la puce nVidia Tegra. Toutefois les temps d'accès aux menus et sous-menus pourraient être encore améliorés en optimisant le firmware. On retrouve bien entendu l'écran Haptic qui envoie une vibration (intensité réglable) à chaque pression sur l'écran, ce qui compense l'absence de sensation d'appuyer sur de vrais boutons. L'écran capacitif est très sensible, pas de problème à ce niveau sauf quelque fois au démarrage où il ne répond pas aux pressions pendant 1-2 secondes. Cela devra bien entendu être corrigé sur un prochain firmware.
Le M1 embarque également un accéléromètre pour se conformer aux standards du marché des écrans tactiles. Ainsi, il y a souvent la possibilité de basculer l'affichage en mode horizontal (dans les deux sens pour faire plaisir aussi aux gauchers) comme sur le R'MIX, même si l'affichage natif reste quand même vertical. A noter que l'accéléromètre est désactivable.
La navigation dans les menus a été un peu améliorée avec un scroll cinétique plus efficace et plus fluide. Bien évidemment la barre latérale est toujours présente donc il est possible de passer du début d'une liste à la fin en 1 seconde.
Comme sur le P3, lorsqu’on appuie sur le haut de l’écran dans tous les menus et sous-menus (sauf le menu principal), une barre de raccourcis s’affiche: une icône permet de revenir directement au menu principal, une autre permet de choisir le réglage de sortie audio (auto, écouteurs, haut-parleur), une autre permet d’activer la fonction hold et d'éteindre l'écran et une dernière permet de connecter/déconnecter rapidement un casque bluetooth.



Image IPBImage IPB

Samsung a un problème avec les boutons on le sait, à la R&D on préfère les lignes fluides sans aucune verrue, ce qui peut nuire à l'ergonomie parfois.
Les fanatiques du Cowon S9 ne manqueront donc pas l'occasion de souligner qu'il n'y a pas de boutons sur ce M1, pas plus que sur le P3. Enfin si, il y a des vrais boutons pour le volume (impasse que se permettent quand même le Creative Zen X-Fi 2 et le Zune HD...) mais il n'y a pas de bouton play/pause et prev/next comme sur le S9. De ce fait, il n'est pas possible d'utiliser le baladeur à l'aveugle dans une poche.
Pour compenser cette absence de boutons, Samsung intègre un mini-lecteur qui permet de contrôler la musique et la radio partout ailleurs que sur l'écran de musique en cours. Après, c'est une question d'exigence personnelle et d'habitude. Personnellement ça ne me dérange pas plus que ça, le combo boutons de volume + mini-lecteur me suffit, mais je sais que pour certains cela sera rédhibitoire.
Par contre, l'absence de vrai bouton "hold" à glisser (power et hold sont regroupés sur un même bouton) et l'animation à l'écran sont vraiment énervantes. Pis encore, l'extinction de l'écran et son verrouillage sont dépendants l'un de l'autre, c'est à dire que quand l'écran s'éteint après le délai choisi dans les réglages (15s, 1min, 3min ou toujours allumé), le M1 se verrouille automatiquement par la même occasion. Et lorsqu'on veut de nouveau utiliser le baladeur, il faut donc appuyer systématiquement sur "power/hold" pour déverrouiller l'écran. C'est très agaçant, d'autant plus qu'il n'y avait pas ce problème sur le P2 et le P3.


Image IPB


Par contre, la diode fait son grand retour, discrète et élégante. Suivant les circonstances elle clignote de différentes façons et peut changer de couleur (bleu, vert ou rouge). Ce que j'apprécie c'est qu'elle peut s'allumer quand le baladeur est allumé mais l'écran éteint. Comme ça, pas d'ambiguïté sur l'état de l'appareil. Il est possible néanmoins de la désactiver si vous le désirez.
Étrangement, la recherche de musique, artiste ou album qui avait fait son apparition sur le R'MIX n'a pas été reprise sur ce M1. Dommage car cela aurait pu être bien pratique pour naviguer dans jusqu'à 32Go de musiques.



Image IPB

Image IPB


Image IPB


8- Musique


Image IPB

Aucun souci sur la compatibilité audio comme d'habitude chez Samsung, rien ne manque ou presque: MP3, AAC, WMA, OGG, FLAC, WAV, ASF, RA. Seul l'APE décodé par le Cowon S9 n'est pas présent ici. Par contre ça se gâte un peu au niveau des tags. Pour les MP3 aucun problème mais pour les autres formats, la prise en compte des tags n'est pas systématique, ça dépend du type de tags et de l'encodeur a priori. Bref, cela nécessiterait des tests poussés pour chaque format que je n'ai pas le temps de faire.



Image IPB

Image IPB

Image IPBImage IPB


L'écran de lecture ressemble beaucoup à celui du P3 en mode vertical ou à celui du R'MIX en mode horizontal (rotation automatique avec l'accéléromètre). La pochette de l'album est affichée en grand avec les fichiers MP3 et à défaut c'est un vinyl qui s'affiche. Le baladeur affiche en permanence le nom de la musique, l'artiste et l'album. Une tape sur l'écran fait apparaitre les contrôles de lecture et la barre de lecture en cours. Mais on peut également changer de musique en faisant un mouvement du doigt vers la droite ou gauche. Par contre, le contrôle tactile du volume présent sur les premiers firmwares du P3 a disparu, on est obligé d'utiliser les boutons. On a également un accès rapide à certains réglages tels que la fonction A-B, les DNSe, le mode de lecture (normal, répéter, aléatoire), l'ajout d'une musique à une playlist ou à l'alarme et enfin la vitesse de lecture (variation du tempo sans variation du pitch). A noter avec le firmware actuel un petit délai de réaction lors du changement de musique, ce qui empêche de passer rapidement plusieurs musiques de suite. Vu les composants embarqués, cette petite gêne ne devrait pas exister, Samsung a donc intérêt à corriger ça rapidement sur le prochain firmware!



Image IPBImage IPB


Image IPBImage IPB


Le menu musique présente maintenant de petites icônes colorées pour chaque sous-menu. Personnellement je préfère les icônes bleues et blanches sur le R'MIX, c'est plus sobre. On perd d'ailleurs la fonction "les plus lus" présente sur le R'MIX, R'PLAY et Q2.
La navigation se fait comme d'habitude par dossiers ou par tags.
Par dossiers, cela se présente comme dans l'explorateur Windows, rien de spécial. C'est pratique pour ceux qui n'ont pas leur discographie bien taguée (quoi de plus horrible que les fameux Inconnu ou Unknown artist ) ou ceux qui tiennent à ce que leur rangement méticuleux par dossiers et sous-dossiers soit respecté.
En navigation par tags, on a le choix de naviguer par artiste, album, chanson ou genre. Dans ce cas les pochettes d'album s'affichent en miniature ou en cover-flow (mais assez lent). En mode horizontal, seul ce cover-flow est disponible d'ailleurs.
En navigation par tags aussi bien qu'en navigation par dossiers il est possible d'effacer plusieurs musiques à la fois ou d'en ajouter plusieurs à la fois dans une playlist.



Image IPBImage IPB


Image IPBImage IPB

Image IPBImage IPB


Image IPBImage IPB

Pas de surprise au niveau des playlists, on peut en créer à la volée sur le baladeur ou en transférer à partir d'EmoDio. Sur le baladeur, on peut créer au maximum 5 playlists et on peut les nommer/renommer à souhait grâce au clavier "ABC" qui s'affiche à l'écran. On peut ajouter/effacer des musiques dans la playlist mais on ne peut pas modifier l'ordre par contre. Concernant les playlists PC, on ne peut rien éditer à partir du baladeur, ni y ajouter de musiques ni en effacer.



Image IPBImage IPB


9- Qualité sonore


Image IPB

Le M1 est livré avec les mêmes semi-intras que le R'PLAY, à savoir des EH-420. 2 tailles d'embout seulement sont fournies, une 3e taille aurait été la bienvenue... Bien évidemment, ces écouteurs ne font pas des merveilles et ne sauront remplacer de véritables intras, mais comme d'habitude, je salue l'initiative car il faut admettre qu'en terme de qualité sonore et d'isolation, c'est bien mieux que les écouteurs boutons livrés avec la plupart des baladeurs. A titre de comparaison, je dirais qu'ils sont dans la même catégorie que les Creative EP-630 en un peu moins bien.



Image IPB

Passons maintenant à la question épineuse, à savoir la qualité sonore. Une fois de plus, elle est très bonne même en son normal. Le son est clair et détaillé, avec mes UE Super.fi 5Pro je n'entends pas de différence avec les autres modèles de la gamme Samsung. La sortie casque est propre, on n'entend quasiment aucun souffle sauf sur des blancs. Ce souffle est très léger, à peu près du même niveau que sur le R'MIX à la différence qu'on ne l'entend pas en mode "pause" sur le M1 (la sortie casque est coupée au bout de 3 secondes environ), ce qui permet de profiter quand même pleinement de ses intras sensibles.


Image IPBImage IPB


On retrouve évidemment la technologie DNSe 3.0 éprouvée depuis plus d'un an. On a le choix entre 11 DNSe pré-programmés (Auto, Studio, Rock, Classical, Jazz, Ballad, Club, Dance, Café, Concert Hall, Church) ainsi que 2 "myDNSe" qui permettent de régler l'EQ à 7 bandes (60Hz, 150Hz, 400Hz, 1,1KHz, 3,5KHz, 8KHz, 14KHz), les effets 3D et BASS, la taille et le niveau de la salle de concert et l'effet netteté (clarity). Utilisés intelligemment (c'est-à-dire ne pas les activer tous en même temps au maximum) ils sont très agréables.
Les DNSe 3.0 c'est également un mode rue et la mise à l'échelle audio, deux modes toujours aussi inutiles. Je sais que je me répète de test en test mais bon... Un petit regret par rapport au P3: il n'est pas possible d'ajouter de myDNSe depuis le PC (via EmoDio) et les réglages des myDNSe sont relégués dans les settings, il n'y a pas d'accès direct.

Comme toujours, le son est bridé avec le code région FR, ce qui peut poser problème avec certains casques. Mais il est tout à fait possible de le débrider en vous référant au paragraphe Paramètres du test. Dans ce cas, le volume sonore maximal est normalement suffisant.



10- Radio FM


Image IPB

On retrouve l'interface radio du R'MIX, bien plus plaisante et pratique que celle du P3 avec sa molette pour changer rapidement de station. Mais on peut aussi changer de fréquence précisément par palier de 0,05Mhz. Ou alors on peut laisser le M1 chercher automatiquement les stations qu'il capte. Le tuner étant RDS, le nom de la radio et d'autres informations diffusées par la station (slogan, artiste, musique etc) peuvent s'afficher. Mais cela dépend de l'endroit où l'on se trouve. A Paris ça marche très bien mais quand est loin de l'émetteur, il faut être un peu plus patient pour recevoir les informations RDS. Heureusement, le M1 capte plutôt bien et la qualité sonore est bonne. On peut ajouter jusqu'à 30 Presets. Un bouton "mute" est également présent. Les réglages se limitent à la région radio (Monde, Etats-Unis ou Corée), on ne peut régler la sensibilité du tuner ou la qualité d'enregistrement qui se fait forcément en mp3 128kbps. Comme vous pouvez l'entendre dans l'exemple ci-dessous, la qualité est correcte. A noter qu'on peut mettre un enregistrement en pause.
Exemple d'enregistrement radio



Image IPBImage IPB


11- Photos


Image IPBImage IPB

Image IPB

Comme d'habitude chez Samsung les formats lus sont le JPG, BMP, GIF et PNG. Les photos sont présentées sous forme de miniatures (3x4) respectant les dossiers et sous-dossiers ou par diaporama de miniatures défilant (coverflow) comme sur le R'MIX. C'est beaucoup plus fluide que sur le R'MIX d'ailleurs. On retrouve toujours les mêmes possibilités, à savoir lancer un diaporama en choisissant les effets de transition (mais pas la vitesse), affecter l'image comme fond d'écran ou image de démarrage. Un zoom progressif (et non par palier comme sur les anciens Samsung) est disponible. C'est beaucoup plus pratique à ce niveau. Il est possible bien entendu de pivoter l'image mais manuellement seulement. L'accéléromètre ne marche pas dans ce mode. Par contre, et c'est très bien pensé, l'accéléromètre permet d'adapter les contrôles au sens de visionnage. Ainsi, vous n'aurez pas à faire un mouvement vers le haut/bas pour passer à la photo suivante ou précédente, mais toujours vers la gauche ou la droite, que ce soit en affichage horizontal ou vertical. Enfin, il y a un accès rapide pour envoyer l'image par bluetooth ou pour la sortie TV.
Le chargement d'une photo est rapide (1s). La qualité d'affichage est très bonne grâce à l'écran AMOLED. Par contre, les photos sont légèrement moins détaillées que sur un P3 qui profite d'une définition d'écran plus élevée.


Image IPBImage IPB



12- Videos


Image IPB

Image IPBImage IPB

Avec son écran AMOLED de 3,3, principale différence avec le P3, le M1 est résolument tourné vers la vidéo.
Dommage qu'il y ait une chose qui m'insupporte aussi bien sur ce M1 que sur le Cowon S9: Contrairement au P3, il ne respecte pas l'affichage par dossiers et sous-dossiers, toutes les vidéos présentes sur le baladeur se retrouvent dans une seule et même liste. Ainsi, un film sera noyé au milieu de dizaines de séries. Ce qui est bien en revanche, c'est qu'on peut choisir le mode d'affichage: nom de fichier, nom de fichier + miniature ou coverflow (un peu lent). On peut également supprimer des vidéos directement à partir de ce menu.


Image IPBImage IPB


Image IPB


En tapant une fois sur l'écran, les contrôles de lecture apparaissent de même que la barre de lecture en cours. Pour la lecture/pause il faut nécessairement passer par le bouton tactile en l'absence de bouton mécanique. Pour passer à la vidéo suivante on peut soit utiliser la touche qui apparait à l'écran soit faire un mouvement avec le doigt vers la gauche ou la droite sur l'écran. Pour le volume, il n'y a pas de contrôle tactile, il faut obligatoirement utiliser les boutons mécaniques.
En "pause" il est possible de faire une capture d'écran. L'image est alors automatiquement sauvegardée dans Pictures>Captured.
Un appui long sur l'écran active la Mozaic Search qui divise la vidéo en 5 chapitres (contre 16, 36 ou 64 sur le P3).



Image IPBImage IPB


Dans les réglages, on peut ajouter un signet, activer un effet DNSe (Normal, Drame, Action ou Théâtre), régler la luminosité et la taille de l'écran (Standard, Plein écran, Zoom). On peut changer la vitesse de lecture (pour le fun quoi...) et activer la sortie TV. Petit regret par rapport au P3, il n'y a plus d'infos détaillées sur le fichier vidéo.


Venons-en au principal: la qualité d'image. Il est clair que l'AMOLED fait des merveilles en terme de luminosité, contraste et angles de vue par rapport au LCD classique. Chez Cowon on en profite déjà depuis 1 an, il fallait donc que Samsung comble ce petit retard. L'écran gagne 0,3" par rapport au P3 et P2, ce qui n'est pas négligeable, ça apporte un petit plus au confort de visionnage. Toutefois, il faut bien noter que la résolution ne change pas (480*272), du coup le nombre de pixels/pouce est plus important sur le P3. Rien de dramatique sur le M1 (ou le S9), l'image est très belle et non pixelisée mais lorsqu'on met le M1 à côté d'un P3, on voit quand même que l'image est plus précise sur le P3. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre me répondront certains. A choisir, je préfère quand même l'AMOLED plus grand.


Concernant les formats lus, le M1 est impressionnant sur le papier: il décode beaucoup de formats sans reconversion comme le P3: Divx, Xvid, WMV sous divers conteneurs (AVI/SVI, MP4, WMV/ASF, MOV) avec une résolution maximale confortable de 720*480.
Et en plus, grâce à sa puce nVidia Tegra il décode les formats HD en H.264 et WMV (max 1280*720). En réalité il faut nuancer son enthousiasme car les restrictions sont assez importantes concernant le HD (voir les spécifications en début de test pour le détail des formats supportés). Sur des dizaines de vidéos HD testées, seules deux ont fonctionné (extension MOV et WMV) sur le M1! Si vous pensiez voir votre simple mkv 720p sur le M1 ou votre vidéo HD de Youtube ou Dailymotion, c'est raté...Mais quand ça marche, ça marche bien: la vidéo est fluide, belle et en plein écran sans déformation. La puce Tegra est efficace!
D'autre part, les fichiers HD sont souvent lourds et dépassent la limite de 4Go du FAT32... Et pour finir, l'affichage sur le baladeur est limité par la résolution de l'écran 480*272 et la sortie TV composite est limitée à 720*576 (pas de câble HDMI) donc l'intérêt des vidéos HD sur le M1 est plutôt limité au final. Le seul avantage c'est le côté pratique qui permet d'éviter la reconversion dans des cas très précis.



Image IPBImage IPB

Le M1 prend en charge les sous-titres mais étrangement seulement au format SMI alors que les autres modèles Samsung lisent également le SRT...Pour afficher les sous-titres il faut que le fichier SMI et la vidéo aient tous les deux le même nom et que l'option soit activée dans les réglages. D'ailleurs on peut aussi régler leur synchronisation par palier de 0,5s. Par contre, on ne peut modifier la taille et la couleur comme sur le P3.




13- Haut-Parleur


Image IPB

Comme le P3, le M1 embarque un haut-parleur sauf qu'ici il est stéréo et fournit une puissance de 1,6W (Mono 0,8W sur le P3). De plus, il n'est plus disposé sur la tranche supérieure du baladeur mais sur la face avant, aux deux extrémités de l'écran. Ainsi, le son vient directement de face et peut monter un peu plus haut, ce qui est appréciable. Toujours pas suffisant pour écouter de la musique avec à mon sens, le son reste assez "fermé" et métallique et peut saturer à haut volume. Toutefois je dois avouer que pour regarder des séries du genre South Park dans son lit avant de dormir c'est largement suffisant et je préfère même l'enceinte à mes intras qui ont tendance à mettre en avant le trop souvent mauvais encodage de la piste audio des divX. Aussi, la présence du haut-parleur peut être appréciable pour le réveil matin.
Contrairement au P3, il est possible d'activer les DNSe avec l'enceinte mais pas la peine de vous expliquer la bouillie que ça peut potentiellement donner...
Il est également possible d'utiliser l'enceinte en radio FM mais dans ce cas il faudra quand même brancher des écouteurs pour faire office d'antenne.



14- Slot MicroSD


Image IPB

Le M1 lit les cartes microSD(HC) jusqu'à 16Go (32Go il faudra essayer quand l'occasion se présentera). Une icône sur le menu principal permet d'accéder directement au contenu de celle-ci. C'est un explorateur de fichiers qui permet même de voir le nom des fichiers dont le format n'est pas pris en charge par le M1. Par contre, malheureusement la gestion n'est pas aussi bonne que chez certains concurrents (qui a dit SanDisk et Cowon?) puisque la microSD ne fusionne pas avec la mémoire interne dans la bibliothèque des tags. On ne peut explorer la microSD que par dossiers et séparément de la mémoire interne.
Par contre, le M1 dispose d'une fonction absente sur le R'PLAY et CP3: le transfert de données entre la mémoire interne et la microSD. Ainsi il est très facile de copier des fichiers de la carte mémoire vers la mémoire interne. Les fichiers sont alors automatiquement sauvegardés dans le dossier Shared Data. De même, on peut copier des fichiers de la mémoire interne vers la microSD. Un dossier Shared Data est automatiquement créé sur la carte mémoire dans ce cas. A noter qu'il est possible de sélectionner plusieurs fichiers à la fois.


Image IPBImage IPB


15- Bluetooth


Image IPB

Samsung s'est spécialisé dans le bluetooth et est aujourd'hui le constructeur qui exploite le mieux cette technologie sur ses baladeurs. Le M1 ne déroge pas à la règle et embarque donc une puce bluetooth 2.1 + EDR. Il supporte les profils A2DP, AVRCP, HFP et OPP. L'interface bluetooth est plus jolie que sur le P3 et directement reprise du R'MIX et des téléphones de la marque. Voici les différentes fonctions en détail:


Ecouteurs stéréo bluetooth


Image IPB

Il est possible d'écouter sa musique sans fil via un casque/écouteurs bluetooth A2DP. Les commandes play/pause, prev/next et volume sur le casque permettent de contrôler le M1 à distance. Ça fait toujours son petit effet d'écouter de la musique à plusieurs mètres du baladeur mais je reste peu convaincu par la technologie. En effet, même dans des conditions optimales la qualité est limitée par le débit en bluetooth. De plus, la qualité me semble légèrement moins bonne que sur le P3. Je ne sais pas si c'est la puce bluetooth ou l'optimisation logicielle qui est en jeu. Et enfin il faut savoir que la qualité se dégrade plus on s'éloigne du baladeur, jusqu'à provoquer des micro-coupures voire une perte de connexion tout simplement. La qualité dépend aussi de l'état des batteries sur les deux appareils ainsi que des effets DNSe utilisés. Bref, autant d'aléas qui me font préférer une connexion filaire. A noter que la sortie casque reste active lors d'une connexion bluetooth donc il est possible d'écouter sa musique à plusieurs. Par contre, il n'est pas possible d'écouter la radio FM en bluetooth.



Téléphone mobile


Image IPBImage IPB

En connectant le M1 à un téléphone mobile via bluetooth, on peut passer et recevoir des appels depuis le baladeur. Pour des raisons de sécurité, le pairage en ce mode se fait obligatoirement à partir du téléphone, ce qui peut poser problème parfois avec certains (vieux?) téléphones. Lorsqu'un téléphone est connecté, plusieurs options s'offrent à vous. En sélectionnant "Appeler via n°", un pavé numérique s'affiche, ce qui vous permet de composer le numéro que vous voulez appeler. Si vous voulez appeler un contact connu, il faudra passer par le carnet d'adresses pour lancer l'appel. Une fonction "Recomp" permet d'appeler le dernier numéro utilisé. Un historique des appels est également présent mais il ne se synchronise pas avec celui du téléphone. On n'y trouve que les numéros des appels qui on été émis ou reçus lorsque les deux périphériques sont connectés.
Vous pouvez également recevoir des appels. Dans ce cas, la musique se coupe automatiquement si elle était en lecture, le M1 sonne (on ne peut pas changer la sonnerie), affiche le numéro du correspondant et vous demande si vous acceptez l'appel ou non.
A priori, le M1 a du mal à afficher le nom du contact correspondant au numéro. Pas très pratique à moins que vous sachiez reconnaître qui vous appelle juste en voyant le numéro. Le cas échéant, une fois l'appel terminé, la lecture de la musique reprend là où elle s'était arrêtée.
Notez qu'il n'est pas possible d'utiliser le clavier numérique ni de naviguer sur le baladeur pendant un appel, il est seulement possible de transférer le son vers le téléphone et de raccrocher. La qualité du son est bonne mais l'intérêt d'une telle fonction me parait relativement limité puisque ça consomme beaucoup de batterie sur les deux périphériques, et surtout, on est obligé de tenir le M1 dans les mains pour parler dans le micro. En fait, pour que cette fonction soit vraiment utile, il faudrait un micro sur les écouteurs, bref, un kit piéton quoi.


Image IPBImage IPB


Transfert de fichiers


Image IPB

Cette fonction vous permet d'envoyer ou de recevoir des fichiers via bluetooth. Ces transferts peuvent se faire avec un PC, un téléphone portable, un baladeur mp3 bluetooth etc... Tout d'abord, on choisit le périphérique bluetooth vers lequel on veut envoyer des fichiers, puis on sélectionne le ou les fichiers (pas forcément un fichier lu par le M1, cela peut être un fichier exe ou doc par exemple).
Cela peut donc être bien pratique pour s'échanger une image ou une musique. En revanche, il n'est pas possible d'explorer un autre périphérique bluetooth.
Aussi, n'attendez pas de miracle quant au débit de transfert. Il varie selon la distance et la batterie restante mais si les périphériques sont côte à côte et qu'il reste assez de batterie, le débit est en moyenne de 78ko/s (un fichier de 10,7Mo est transféré en 2min17 entre un M1 et un P3).
Les fichiers reçus via bluetooth sont automatiquement rangés dans le dossier My Pack > Shared Data et sont accessibles via l'explorateur. Si c'est une musique, elle ne sera pas directement reconnue en navigation par tags. Il faudra d'abord mettre à jour manuellement la bibliothèque.



Paramètres bluetooth


Image IPBImage IPB

Il est possible de voir et d'éditer le nom du périphérique ainsi que voir son adresse MAC et on peut supprimer des périphériques.



16- Autres fonctions


En tant que fleuron de la marque, le M1 se doit d'embarquer de multiples fonctions, plus ou moins utiles (Rassurez-vous, il ne fait pas encore machine à café). On notera quand même la disparition du TTS et du mémo image par rapport au P3.


Textes


Image IPBImage IPB

L'interface est plus agréable que sur le P3 avec présentation des fichiers TXT sous forme de livres dans une bibliothèque. La lecture d'un fichier TXT se fait comme sur le P3. On peut ajouter un marque-pages, choisir la couleur du texte et du fond ainsi que la taille de la police et le basculement vertical/horizontal se fait automatiquement avec l'accéléromètre.


Image IPBImage IPB


Sortie TV


Image IPB

Comme le Samsung R'MIX et le Cowon S9, le M1 dispose d'une sortie TV. Malheureusement impossible de la faire marcher avec un câble composite qui se branche sur la sortie casque 3.5mm (Pourtant ça marche sur le R'MIX...). Il faut nécessairement un câble spécifique Samsung (en théorie celui du Cowon S9 devrait marcher aussi) qui vient se brancher sur la connectique USB du M1. Et ce câble est très difficilement trouvable en Europe (la chef produit m'a dit qu'elle essaie de le faire référencer)...Si vous êtes quand même intéressés et voulez avoir une idée de la qualité que ça peut donner, vous pouvez vous référer au test du R'MIX par exemple ou bien voir les photos sur ce site. Dommage que pour un baladeur qui puisse décoder du 720p, on soit limité à un câble composite (le plus bas niveau de qualité possible). Quitte à sortir un accessoire en option, autant bien faire les choses et proposer du HDMI comme sur le dock du Zune HD. Enfin ce n'est que mon avis...


Image IPBImage IPB


Mémo


Image IPB

En cliquant sur le widget mémo, on accède au menu du même nom qui permet de créer et lire des mémos directement à partir du M1 ainsi que choisir le style du widget. Le clavier est de type ABC avec 3 lettres par "touche" comme sur les téléphones classiques. Rien à dire si ce n'est que la touche "espace" est bizarrement placée sur le côté droit. Le fichier créé est au format TXT tout simplement donc vous pouvez le créer sur votre ordinateur et le transférer sur le M1.



Dictaphone


Image IPB

La qualité du dictaphone est moyenne. Comme vous pouvez l'entendre sur les enregistrements, le volume n'est pas très fort et du souffle est présent. Même si on ne note pas de saturation sur les instruments de musique, la qualité est surtout acceptable pour la voix.
Exemple d'enregistrement vocal 1 (voix)
Exemple d'enregistrement vocal 2 (guitare classique)



Jeux


Il y a 6 jeux d'origine sur le M1 dont aucun de nouveau: Astro Ranger, Bubble Bang, Omok 2 (jouable en bluetooth), PowWow, Sudoku Champ et Wise Star. Ils viennent soit du P3 soit du R'MIX (résolution adaptée au M1 dans ce cas). Je ne sais pourquoi Bubble Smile et Algagi n'ont pas été repris. Car Wise Star qui ressemble beaucoup à Bubble Smile est bien plus mauvais au niveau de la jouabilité (flèches tactiles...) et Algagi pouvait se jouer en bluetooth! Pour le détail des jeux je vous renvoie donc aux tests respectifs du P3 et du R1. Mon préféré reste Astro Ranger vraiment bien réalisé!
Sinon il faut quand même savoir qu'il n'y a pas d'autres jeux en téléchargement, qu'il n'y en aura probablement pas d'autres (en tout cas il n'y en a pas eu sur le P2, P3, Q2 et R1) et la réalisation graphique des jeux est loin d'égaler ce que l'on trouve sur l'iPhone voire le Zune HD. C'est un peu décevant à ce niveau. Samsung aurait pu créer un nouveau jeu pour le M1 exploitant les capacités graphiques de la nouvelle puce Tegra...



Image IPBImage IPB


Lecteur Flash


Image IPBImage IPB

Comme sur le P3 et le R'MIX, un lecteur flash est présent. Il permet de lire des applications flash au format SWF (Flash Player 8.0 ou antérieur, ActionScript 2.0 ou antérieur), en résolution 480*272 de préférence. La seule application flash fournie d'origine est un chronomètre mais il est tout à fait possible d'en ajouter d'autres, en parcourant notre topic des applications flash sur le forum. Celles pour P3, iRiver Spinn et Cowon S9 sont tout à fait compatibles. Le lecteur est semblable à celui du P3: on peut mettre en pause une application et on peut afficher à l'écran des flèches virtuelles et un bouton de validation nécessaires pour certains jeux. A noter que le processeur du M1 semble plus véloce que celui du P3 car pour certaines applications telles que le piano virtuel en photo ci-dessous, le M1 permet de lire plusieurs notes de suite alors que sur le P3, il faut attendre 1-2 secondes entre chaque note.


Image IPBImage IPB


Calculatrice


Image IPB

La même calculatrice basique que sur le P2 et P3. Elle ne propose que les 4 opérations élémentaires et ne tient pas compte des priorités à la multiplication et à la division. Intérêt très limité donc...



Carnet d'adresses
Image IPBImage IPB

Le carnet d’adresses permet d’afficher des contacts au format Vcard (*.vcf) avec comme informations: nom, photo, numéro de téléphone, anniversaire, adresse etc. On peut transférer les contacts à partir du PC ou d'un téléphone utilisant le format Vcard. Lorsque le M1 est connecté à un téléphone, on peut directement appeler des numéros à partir de ce carnet d’adresses. Bonne nouvelle, contrairement aux P3 et R'MIX, il gère bien les accents français.



Horloge mondiale


Image IPB

C'est la même horloge mondiale que sur le P3. On peut voir tous les fuseaux horaires et les grandes villes de chaque zone. On peut constater que certaines villes ne sont pas dans la même zone horaire entre le P3 et le M1, et pire encore, la situation géographique de certaines villes change entre le P3 et le M1! Un des deux baladeurs raconte donc des âneries... Dans les réglages on peut choisir le style du widget associé (3 différents).



Calendrier


Image IPB

Simple calendrier avec lequel on peut visualiser les jours et les mois. Le M1 reconnait les fichiers iCalendar (extension .ics) créés avec Microsoft Outlook (il suffit de transférer le fichier .ics dans My Pack>Calendar). Vous pouvez alors consulter le RDV dans le calendrier du M1. Mais on peut ne peut pas ajouter de RDV/tâches dans le calendrier directement à partir du M1. Ce qui limite évidemment l'intérêt de cette fonction. Un téléphone portable ou un agenda papier resteront plus pratique pour ça.
Réglages possibles: style du widget (6 différents) et supprimer les RDV (fichiers .ics).



Alarme


Image IPBImage IPB

L'alarme est quasiment identique à ce qu'on trouve sur le P3: on peut configurer jusqu'à 7 alarmes différentes en choisissant la fréquence (une fois, tous les jours, lundi->vendredi/samedi, samedi->dimanche) ainsi que la sonnerie (3 sons d'origine + 3 musiques au choix) et le type de la vibration (nouveauté du M1). Si votre téléphone mobile est un peu vieux et ne prend pas en charge les fichiers mp3 et/ou a une enceinte catastrophique, le M1 pourra donc faire un bon substitut pour le réveil.



Explorateur de fichiers


Image IPB

Comme l'explorateur sous Windows, il permet de se balader dans tous les répertoires du baladeur et de voir le nom des fichiers présents, même ceux qui ne sont pas lisibles par le M1. C'est aussi à partir de cet explorateur que vous pouvez supprimer n'importe quel fichier du baladeur, voire même ajouter des fichiers/dossiers dans une playlist. Il est possible de supprimer plusieurs fichiers à la fois mais pas de dossiers comme c'était pourtant le cas sur le P3.



17- Datascasts


C'est l'appellation de Samsung pour désigner des podcasts tout simplement. Pour utiliser cette fonction, il faut aller dans l'onglet "Datacasts" d'EmoDio.
Cliquez sur l'icône "S'abonner à" en bas à droite et mettez l'adresse du flux RSS voulu. Vous pouvez télécharger les pièces jointes (textes, musiques, vidéos) manuellement ou EmoDio peut le faire automatiquement pour vous. La synchronisation avec le M1 peut se faire manuellement ou automatiquement. Pour paramétrer le transfert automatique des derniers datacasts téléchargés vers le baladeur, allez dans menu>réglages de l'environnement>configuration de datacasts>hotsync.
Les datacasts transférés dans le baladeur apparaitront tout simplement dans le menu "datacasts" du M1.



18- Paramètres


Image IPBImage IPB

On note quelques changements par rapport au P3 et pas forcément dans le bon sens: le verrouillage s'associe à l'extinction de l'écran et on ne peut pas choisir au bout de combien de temps le M1 s'éteint automatiquement lorsqu'il est en pause.

  • Mode Rue, Mise à l'échelle audio, myDNSe, Vibe Woofer, Touch Tone (Volume et vibration), Notifications/tonalités d'alerte (Volume et vibration), Volume Wise, Sortie (Auto, Ecouteurs, Haut-parleur)
  • Afficher: Police (Gothic, Jumok, Candy), Habillage aléatoire, Réinitialiser mon habillage, Réinitialiser l'image de démarrage, Délai de désactivation et verrouillage de l'écran (15s, 1min, 3min, toujours allumé), Luminosité, effet LED
  • Langue: 32 langues disponibles! Je rappelle au passage que tous les firmwares Samsung sont multilingues.
  • Heure: Date et heure, Type date, Fuseau horaire (mène à l'horloge mondiale). A noter qu'il n'y a pas de mode 24h, seulement AM/PM.
  • Système: My Info ("mon nom" et "mon anniversaire"), Veille (de 30min à 90min), Pivot automatique, Connexion PC (UMS ou MTP), Type sortie TV (NTSC ou PAL), Option verrouillage (Tout, Ecran tactile uniquement), MAJ de la base de données de bibliothèque (en UMS seulement), Réglage par défaut, Formater (pour formater directement à partir du baladeur sans passer par le PC), A propos de (version du firmware, mémoire)


Différences entre codes région


Image IPBImage IPB

Il existe une unique version de chaque firmware dans le monde entier mais par contre, il y a différents codes région qui modifient certaines fonctions et paramètres. Pour voir quel est votre code région actuel, allez dans settings>système>a propos de.
Par défaut, si vous achetez votre M1 en France, vous serez probablement en code région FR. Il est strictement identique au code région EU avec notamment la fonction RDS sauf que le volume sonore est bridé conformément à la législation française.
Le code EU est valable pour l'ensemble de l'Europe, le volume sonore est débridé et il offre la fonction RDS pour le tuner FM. C'est celui que je vous recommande.
Le code KR (Corée) a également le son débridé, est UMS uniquement (pas de MTP possible), il active l'icône Dictionary pour accéder au traducteur coréen-anglais et coréen-chinois (à télécharger séparément et pas de français disponible), ajoute le plan du métro coréen, supprime le widget indicateur de batterie en % et désactive le RDS mais pour compenser a en mémoire le nom de toutes les radios coréennes après sélection de la région sur une carte de la Corée. C'est fun et intéressant pour les coréens mais évidemment inutile chez nous.
Si vous souhaitez changer le code région, il suffit de télécharger le fichier config.dat correspondant ( EU / KR ) et de le mettre à la racine de votre baladeur.


Image IPBImage IPB



19- Connexion/Charge/Transfert


Image IPB

Le M1 est bien entendu UMS/MTP au choix (le changement de mode de connexion nécessite seulement un redémarrage du baladeur). Il est donc compatible avec tous les OS récents Windows, Mac et Linux. De plus, il est compatible USB-HOST (ports USB sur les autoradios et chaines-hifi).
Le logiciel EmoDio n'est donc pas du tout nécessaire, on peut tout à fait s'en passer et faire de simples copier/coller dans l'explorateur Windows (ou équivalent sous Linux et Mac).
La connectique USB est malheureusement rare. Je ne connais que le Cowon S9 qui a la même. Si vous perdez le câble il faudra donc faire des recherches sur eBay.
Après chaque déconnexion du PC, le M1 met à jour automatiquement la base de données de la bibliothèque musicale.
La charge se fait via USB sur le PC (~4h) ou via un adapateur secteur USB universel (non fourni). Il faut alors compter 3h pour une charge complète.
Si le M1 est utilisable lors d'une charge via secteur, en revanche il n'est pas utilisable quand il est connecté au PC.
En UMS, 351Mo de fichiers musicaux ont été transférés en 1min30, soit un taux moyen de 3,9Mo/s et une vidéo de 700Mo a été transférée en 2min37 soit une moyenne de 4,46Mo/s.



Image IPBImage IPB



20- Autonomie


Samsung n'annonce pas la capacité de la batterie dans le manuel utilisateur mais indique une autonomie maximale de 30h (MP3 128kbps, Volume: 15, Son normal, écran éteint) en audio et 5h en vidéo (Luminosité 3/5, Volume: 15, Son normal). L'écran AMOLED devrait normalement moins consommer que le LCD du P3 mais il est un peu plus grand aussi.
Pour le test d'autonomie audio, le protocole est le suivant: lecture en continu de musiques en MP3 VBR V0 pour la plupart et quelques OGG, AAC et FLAC, volume 15/30, écran sollicité ponctuellement (extinction auto: 1min et luminosité max), et LED activée.
Sans DNSe (=DNSe Normal), le M1 a tenu 27h, ce qui lui fait obtenir la 2e place parmi les baladeurs Samsung (après le Q2 mais devant le P3). C'est donc tout à fait correct mais avec un écran AMOLED et la puce Tegra, j'espérais encore mieux. Je pense qu'il est encore possible de faire mieux en optimisant le firmware.
En refaisant le même test mais en activant cette fois un "myDNSe" (user EQ en "V", 3D: 1, BASS: 0, Concert Hall: 0, Clarity: 1 ) on tient 18h30. Ce n'est pas mauvais mais je suis quand même un peu déçu car le P3 avait tenu 20h dans ces conditions. Il doit donc être possible de faire mieux. Ça sera peut-être amélioré dans un prochain firmware comme pour le R'MIX et le R'PLAY.

Bien entendu, l'autonomie dépend de beaucoup de paramètres sur lesquels on peut agir pour l'optimiser: Utiliser du MP3 plutôt que du FLAC ou de l'OGG, baisser la luminosité de l'écran et paramétrer un faible délai de désactivation, désactiver la LED, éteindre complètement le baladeur la nuit (via reset), désactiver l'effet haptic etc etc...

En vidéo, ce sont des DivX et Xvid non-réencodés qui ont été lus jusqu'à extinction du baladeur avec un volume de 15/30 et la luminosité de l'écran au maximum. Le M1 a alors tenu presque 6h, un joli score! Bien évidemment, la lecture de vidéos HD fait baisser l'autonomie.




21- Comparaisons


Image IPB

Image IPB


Le M1 joue dans la cour des grands aux côtés du P3, Cowon S9, iRiver Spinn, Zune HD, Sony X1050 et dans une moindre mesure le Touch. Bien qu'ayant chacun leurs propres particularités, ils ont l'avantage d'être tous bons. Le risque de faire un très mauvais choix est donc bien plus limité que pour les baladeurs entrée de gamme et milieu de gamme.





M1 vs P3


Si vous avez lu l'ensemble du test, vous avez du remarquer les différences avec le P3 mais pour résumer:
Ce que le M1 a en plus:


  • Ecran AMOLED 3,3"
  • nVidia Tegra
  • Accéléromètre
  • Témoin LED
  • Slot microSD
  • Support vidéos HD 720p
  • Jeux AstroRanger et Wise Star
  • Sortie TV
  • Haut-parleur stéréo
  • Playlists renommables
  • Miniatures et coverflow videos
  • Coverflow photos
  • Molette sélection rapide tuner FM
  • Widget indicateur précis de batterie (en %)


Ce que le P3 a en plus:


  • Infos détaillées fichier vidéo
  • Support sous-titres SRT
  • Mémo image
  • Jeux Bubble Bang, Bubble Smile, World Car Puzzle, Alggagi et Métro International
  • Verrouillage indépendant de la désactivation de l'écran
  • Zone tactile pour mini-lecteur
  • Fonction TTS (Text-to-Speech)
  • Personnalisation UCI (plus vrai avec le nouveau firmware 1.27 du M1)




M1 vs Cowon S9


Dans l'immédiat je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qui a été déjà dit dans le mini-comparatif P3 vs M1 vs S9 sur le blog. Je reviens juste sur la qualité sonore que je n'avais pas pu approfondir auparavant:
Certains crieront peut-être au scandale mais je ne la trouve pas supérieure sur le S9. Le son est très bon sur les deux baladeurs et avec mes oreilles (pas encore trop abimées) et mon matériel pourtant pas trop mauvais (UE Super.Fi 5PRO), je n'entends pas de différence en son Normal. Peut-être qu'avec du matériel d'écoute plus haut de gamme on peut en déceler une mais en tout cas la très grande majorité des gens n'entendra pas de différence. Par contre les EQ prédéfinis (rock, jazz, ballad, classic etc...) ne sonnent pas du tout pareil (surtout sur les basses), à croire parfois que les deux marques n'ont pas du tout la même conception d'un même genre de musique! Mais là ce n'est pas une question de qualité sonore, c'est une question de préférence sonore. Les effets audio (BBE vs DNSe) sont performants sur les deux baladeurs. A première vue on a l'impression qu'ils sont bien plus nombreux chez Cowon parce que chez Samsung on est obligé d'utiliser les User EQ pour en bénéficier tandis que sur le S9 se côtoient les EQ prédéfinis et les effets audio dans la même liste. En fait, on trouve à peu près les mêmes effets sur les deux baladeurs bien que pouvant sonner un peu différemment (BBE vs Clarity, Mach3Bass vs Bass, 3D Surround vs 3D) et il y a 4 user EQ sur le S9 alors qu'il n'y en a que 2 sur le M1. A l'EQ à 7 bandes du M1, le S9 oppose un EQ à 5 bandes seulement mais dont la fréquence est réglable! Pour conclure, si vous êtes un audiophile qui ne jurez que par un son normal et neutre, les deux baladeurs se valent. Par contre si vous aimez créer votre son complètement sur mesure, vous aurez un petit peu plus de possibilités sur le S9. Mais les DNSe 3.0 ne déméritent pas du tout. Pour la grande majorité des gens, les possibilités qu'ils offrent seront largement suffisantes.
Le souffle est du même niveau sur le M1 et le S9: très faible mais légèrement supérieur au P3 qui a une sortie casque très propre. Par contre le M1 coupe la sortie casque en pause tandis que sur le S9 le souffle est permanent.
Le volume sonore maximal entre le S9 et le M1 en code EU est quasiment identique, légèrement plus fort sur le S9 peut-être, mais rien de significatif. Suffisant en tout cas pour driver la majorité des casques normalement.


Principales différences en terme de caractéristiques et fonctionnalités:
Ce que le M1 a en plus:


  • Ecran haptic
  • Slot microSD
  • Bluetooth avancé: transfert de fichiers, téléphone mobile
  • RDS pour la radio
  • Support vidéos HD 720p
  • Support H.264
  • Support AAC
  • Haut-parleur stéréo
  • Témoin LED
  • Basculement de l'interface à l'horizontale


Ce que le S9 a en plus:


  • Bouton hold à glisser, bouton prev/next, bouton play/pause
  • Support APE
  • Personnalisation avancée de l'interface possible (Claw)
  • Infos détaillées musique et vidéo (bitrate, résolution)
  • Affichage vidéos à la verticale
  • Support sous-titres SRT
  • Autonomie plus importante





Conclusion


La gamme des baladeurs tactiles Samsung se bonifie avec le temps, ce que confirme ce nouveau M1. Certains possesseurs du P3 étaient jaloux du S9 et de son grand écran AMOLED. C'est désormais chose réparée. L'interface reprend celle du P3 avec la touche de modernité du R'MIX et l'accéléromètre en plus. Aussi, la puce nVidia Tegra en améliore la réactivité et promet du décodage HD jusqu'en 720p. Oui, mais en réalité il faut bien chercher pour trouver une vidéo HD compatible, les restrictions sont trop importantes et le M1 n'exploite pas vraiment les capacités 3D de la puce Tegra. Il apporte aussi le slot microSD dont je reprochais l'absence dans le test du P3. Oui, mais là encore Samsung ne va pas au bout de la démarche (pas de fusion de la mémoire interne et externe dans la bibliothèque). Et malheureusement, il n'y a pas plus de boutons mécaniques qu'avant. Fort heureusement, le M1 reprend tous les bons points du P3, à savoir la qualité et compatibilité audio/vidéo, l'UMS natif, le tuner FM RDS enregistrable, le bluetooth etc...Sans aucun doute, c'est un "Super P3", mais dont le firmware n'en a pas encore la maturité (ni celle du S9 d'ailleurs). Le M1 a donc de sérieux atouts pour séduire les amateurs de technologie mais il faudra déjà commencer par optimiser le firmware (mais on est habitué maintenant chez Samsung), et surtout, baisser le prix! Si je devais choisir entre le P3 et le M1, je prendrais le M1 sans hésiter. Mais si je devais sortir moi-même l'argent de ma poche, je commencerais par me demander si les quelques dizaines d'euros supplémentaires valent vraiment la peine pour mon usage. C'est cette réflexion que chaque acheteur potentiel devra mener. Sauf les plus fortunés d'entre nous qui veulent le nec le plus ultra, peu importe le prix.



Points positifs:
+Qualité audio
+Compatibilité audio
+Semi-intras fournis
+Compatibilité vidéo (jusqu'en 720*480)
+UMS/MTP au choix
+Qualité de l'écran AMOLED
+Tuner FM RDS enregistrable
+Bluetooth
+Design
+Interface plaisante et plus réactive
+Slot MicroSD
+Haut Parleur stéréo correct


Points négatifs:
-Ergonomie (Fontion hold & désactivation de l'écran. Pas de boutons mécaniques de contrôle de lecture )
-Widgets inutiles pour la plupart
-Connectique propriétaire
-Compatibilité HD 720p limitée
-Gestion de la microSD
-Câble sortie TV spécifique, composite et en option
-Firmware 1.23 pas encore optimal
-Prix!



Mon appréciation: Image IPB
Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n'est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d'information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.


Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test


Liens utiles




--------------------
Je ne suis plus là, Adieu! :)
Mes 83 baladeurs!
Mes 11 thèmes Rockbox
Westone UM3x; Ultimate Ears Super.fi 5v2, Super.fi 5PRO, Triple.fi10vi
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pub
posté
Message #












Go to the top of the page
 
Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 21/07/2019 - 11:41