IPB
X   Message
(Message automatiquement fermé dans 2 secondes)

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
[Test] Samsung YP-W1 (S Pebble)
lebellium
posté 18/09/2012, 15:05
Message #1


Modo Samsung
****

Groupe : Retraités équipe GMP3
Messages : 9463
Inscrit : 26/08/05
Lieu : RP
Membre no 11919



Test du Samsung YP-W1 (S Pebble)


Image IPB


Menu:

1- Introduction
2- Spécifications
3- Packaging
4- Description
5- Ergonomie et Utilisation
6- USB-Host
7- Musique et Qualité Sonore
8- Connexion/Charge/Transfert
9- Autonomie
10- Comparaisons
Conclusion
Liens utiles




1- Introduction

Alors que la mode des petits baladeurs sans écran lancée par l'iPod Shuffle en 2005 semble s'être un peu essoufflée aujourd'hui, Samsung persiste sur ce segment et vient de sortir son troisième "Shuffle-like" après le YP-S2 (Pebble) de 2008 et le YP-S1 (TicToc) de 2010. Voici donc le YP-W1. Cette référence vous dit quelque chose? Samsung avait en effet déjà présenté un tout autre baladeur sous le même nom à l'IFA 2010. Ce projet de baladeur "high-tech" pour sportifs avec capteurs en tout genre étant finalement resté dans les cartons, faute de rentabilité suffisante anticipée, Samsung s'est donc permis de reprendre la référence pour un nouveau baladeur qui n'a strictement rien à voir. Ce YP-W1, surnommé S Pebble, a été annoncé en Mars dernier à Londres en même temps que le Galaxy S3. Il a d'ailleurs été présenté comme un simple accessoire pour ce dernier, connectable en USB-Host. Pourtant, c'est bien en tant que baladeur à part entière sans aucune référence au GS3 sur le packaging qu'est vendu ce YP-W1 depuis quelques jours en Allemagne. Rien de mieux donc qu'un petit test -en exclusivité mondiale- pour tirer les choses au clair. Je n'ai pas par contre d'information sur une éventuelle disponibilité en France.
Note: Le test a été réalisé avec le firmware 1.05. Au moment où vous lirez ce test, il est possible que des firmwares plus récents aient vu le jour! Merci de prendre cela en compte dans votre lecture.



2- Spécifications


Image IPB

Cliquez sur l'image pour agrandir


Quelques caractéristiques supplémentaires:

  • Capacité: 4Go
  • UMS
  • Compatibilité OS: Windows, Linux, Mac
  • Coloris: Bleu ou Blanc




3- Packaging


Image IPB

Le W1 est vendu dans une petite boite en plastique transparent avec une petite boite cartonnée de la couleur du baladeur (bleue ou blanche donc). Celle-ci contient les accessoires suivants: le guide de démarrage rapide, une paire d'écouteurs, un câble USB-Jack 3.5mm et un câble USB-Host 3.5mm vers micro-USB. Le logiciel Kies et le manuel utilisateur complet sont directement sur la mémoire du baladeur.


Image IPB



4- Description


Image IPB

Le W1 est très petit (32.5 x 43.1 x 14.2 mm) et léger (13,7 g). Ce faible encombrement est à la fois sa force évidente mais aussi sa faiblesse (prise en main un peu difficile, risque de le perdre). Côté design on retrouve le côté "galet" du YP-S2 mais complètement lisse cette fois (boutons sensitifs sur le haut). Les trois boutons mécaniques sont quant à eux discrètement intégrés sur les côtés. Les lignes générales sont inspirées du smartphone Galaxy S3, les coloris sont d'ailleurs identique ("Pebble Blue" et "Marble White") et le même slogan pompeux a été repris: "designed for humans, inspired by nature". Concernant le design il n'y a donc pas grand chose à redire, on est dans du simple et épuré, ce que les gens semblent chercher de nos jours. La finition, quant à elle, est bonne: le plastique utilisé est de qualité, les assemblages sont bien faits et le clip en métal a l'air suffisamment robuste pour une utilisation intensive.



Image IPB

La face avant est très épurée, avec des touches sensitives play/pause, prev/next et volume ainsi qu'une diode multicolore (bleu, vert, rouge, orange). A noter que les touches ne sont malheureusement pas rétroéclairées.


Image IPB

Au dos, on trouve simplement le logo Samsung apposé sur le clip.


Image IPB

Sur la tranche se trouve le bouton glissoir ON/OFF et SoundAlive.


Image IPB

De l'autre côté on trouve le bouton hold ainsi que le sélecteur lecture normale/aléatoire.


Image IPB

La prise casque 3.5mm qui fait aussi office de port USB.


Image IPB

La charnière du clip ceinture a l'air solide. Le bouton reset est caché sous le clip.


Image IPB



5- Ergonomie et Utilisation


Image IPB

Le W1 est-il ergonomique et simple d'utilisation? L'absence d'écran est-elle problématique? C'est ce à quoi nous tâcherons de répondre dans cette partie.



Allumer et éteindre le baladeur se fait facilement via le petit interrupteur sur le côté. La diode s'allume alors en bleu et on entend le petit jingle habituel sur les baladeurs Samsung. Le temps de démarrage est d'environ 6 secondes. A noter qu'il retient la position dans le dernier morceau écouté. Et cela même après un reset ou une connexion au PC! Je n'ai donc pas vraiment compris comment on pouvait redémarrer la lecture au répertoire racine du baladeur.
A noter également que lorsqu'on débranche les écouteurs, la musique se met automatiquement en pause.



Alors que le feu YP-S2 ne proposait que de vrais boutons mécaniques, il faut composer ici à la fois avec des boutons mécaniques et des boutons sensitifs. Je n'ai jamais été amateur des pavés sensitifs et ce n'est pas ce W1 qui va me faire changer d'avis.
En effet, pour éviter un appui impromptu sur les touches sensitives (play/pause, prev/next et volume), Samsung mise sur un bon vieux bouton hold mécanique à glisser, ce qui est certes une bonne idée. Mais il y a également un deuxième "niveau de protection" (non-désactivable celui-là), qui permet aussi selon Samsung d'économiser de la batterie: après 10 secondes de non-utilisation des boutons, la LED s'éteint et le pavé sensitif se met en veille. Ce qui oblige ensuite à appuyer d'abord 2-3 secondes sur n'importe quel bouton sensitif pour sortir le baladeur du mode "veille" et réactiver le pavé sensitif (la diode s'allume pour indiquer le niveau de batterie) et c'est seulement alors qu'il prendra en compte l'appui sur un bouton sensitif. Imaginez donc le temps perdu, ne serait-ce que pour ajuster le volume. De plus, une fois le baladeur sorti du mode veille et réceptif aux pressions de doigt, il n'est pas rare que l'on change de musique ou le volume sans faire exprès. En effet, le baladeur étant tellement petit, il est difficile de le prendre en main tout en évitant de poser les doigts sur le pavé sensitif. Une utilisation en aveugle est donc délicate. Les touches sensitives n'étant pas rétroéclairées, une utilisation nocturne sera également difficile.



S'il est bien entendu possible de passer à la musique suivante ou précédente avec les boutons prev/next ainsi que d'avancer/reculer rapidement dans un morceau, il n'est en revanche pas possible de changer directement de dossier. Il faut passer toutes les musiques d'un dossier (dans mon cas un dossier = un artiste et un sous-dossier = un album) pour accéder au suivant. Ce qui me semble très problématique pour naviguer dans 4Go de musiques. Lacune d'autant plus surprenante que sur le TicToc il y avait bel et bien cette possibilité.
Samsung semble miser ici plutôt sur la lecture aléatoire pour éviter à l'utilisateur de se lasser d'écouter toujours les mêmes musiques en mode de lecture normal. Reprendre le concept d'origine du Shuffle c'est bien beau mais je ne vois pas bien en quoi cela dispense de proposer un moyen de changer rapidement de dossier pour ceux qui préfèrent le mode de lecture normal.
Bref, en pratique on commence par appuyer des dizaines voire centaines de fois sur le bouton next pour atteindre la musique souhaitée puis rapidement, par dépit, on laisse la lecture aléatoire activée et on laisse le W1 choisir la musique pour nous.



Pour information, en mode de lecture normal, le W1 lit les morceaux dans l'ordre alphabétique des dossiers, sous-dossiers puis fichiers, un ordre naturel donc.
En lecture aléatoire par contre, c'est complètement aléatoire, ce n'est pas une playlist aléatoire calculée à l'avance comme souvent sur les baladeurs mp3. Ce qui signifie qu'en appuyant sur next puis sur prev vous ne reviendrez pas à la musique précédemment écoutée, c'est aléatoire dans les deux sens. Cela signifie aussi qu'il est tout à fait possible de tomber deux fois sur la même musique en peu de temps. Statistiquement la probabilité est faible sur 4Go de musiques mais ça m'est quand même arrivé une fois.



Autre problème gênant, l'indicateur de batterie n'est pas du tout précis. La LED est rouge lorsqu'il reste moins de 10% de batterie et est verte entre 11 et 100%, ce qui est bien trop large. Le minimum syndical aurait été de fournir un palier intermédiaire, via une diode de couleur orange par exemple. Il est évident que dans la situation actuelle, on peut être très facilement pris à court de batterie vu qu'il est impossible de savoir vraiment s'il reste plutôt 100% ou 11% de batterie...



6- USB-Host



Image IPB


Le S Pebble avait été annoncé comme accessoire pour le Galaxy S3: design et coloris dans la même veine et câble USB-Host pour connecter les deux appareils. L'intérêt selon Samsung serait, sans perdre de temps en passant par un PC, de transférer directement les musiques sur le GS3 vers le W1 afin d'aller faire un footing par exemple et de laisser son smartphone onéreux et encombrant à la maison. Ça c'est pour la partie Marketing et Com'. En réalité, la technologie USB-Host n'est pas propre au S Pebble et au Galaxy S3 et il est donc normalement possible de connecter le baladeur à n'importe quel Smartphone Android prenant en charge l'USB-Host. Par exemple, sur mon Galaxy S2 sous Android 4.0.4, cela marche parfaitement. Il suffit de brancher le W1 au smartphone avec le câble fourni puis d'aller dans l'explorateur de fichiers du téléphone. Le baladeur est reconnu sous le répertoire usbStorage\UsbDriveA. Ensuite on peut facilement copier ou déplacer des fichiers ou dossiers d'un appareil à l'autre. Le taux de transfert est d'ailleurs très rapide. Copier un album de 124Mo du GS2 vers le S Pebble n'a pris que 15 secondes, soit environ 8,2Mo/s! Dans l'autre sens, copier le même album du W1 vers le GS2 a demandé 22 secondes, soit environ 5,6Mo/s. On est donc bien loin des médiocres performances USB-Host d'il y a quelques années (rappelez-vous l'époque des Cowon X5, Samsung YH-J70 et iRiver H3x0 avec USB-Host 1.1!). Techniquement c'est ici parfaitement au point. L'utilité réelle de cette fonction USB-Host est par contre plus discutable. Personnellement je ne fais pas de footing ou autre sport appréciable avec de la musique mais lors d'un sondage rapide auprès de mes proches et connaissances adeptes de cette pratique, il en ressort que personne ne voit réellement l'intérêt de transférer directement ses musiques sur smartphone vers son baladeur mp3...





Image IPB


En utilisant le même câble, j'ai également pu connecter sans problème mon TicToc au GS2.




7- Musique et Qualité Sonore


Image IPB

Le YP-W1 lit les principaux formats audio comme tous les baladeurs Samsung de ces quatre dernières années: MP3, WMA, OGG et FLAC. On notera toutefois l'absence regrettable de la compatibilité AAC, qui aurait été pourtant un bon argument pour aller piquer les clients de la Pomme. Le WAV n'est pas non plus pris en charge d'après mes tests.



On avait pris l'habitude de voir des semi-intras fournis avec les baladeurs Samsung ces derniers temps. Pourtant, sur ce W1 il faudra se contenter de simples écouteurs boutons, référence EHS61MSNWZ, aussi laids que mauvais (ils ressemblent d'ailleurs étrangement aux écouteurs Apple). Samsung n'a même pas pris la peine de fournir des embouts en mousse. Pour avoir osé les mettre dans mes oreilles, on est proche du niveau 0 des écouteurs. Bref, dommage que pour le prix on n'ait pas le droit à quelque chose d'un peu plus potable. Il faudra donc d'urgence remplacer ces écouteurs par une paire d'intras ou casque de qualité. D'autant plus que comme souvent chez Samsung, le son est bon, étonnamment bon pour la taille de l'appareil. Avec mes Westone UM3x je n'ai pas constaté de différence notoire avec mes autres baladeurs. De plus, la sortie casque est très propre, pas de souffle perceptible, ce qui soulagera les utilisateurs d'intras.



Pour les effets SoundAlive en revanche, on repassera. Pas de nombreux effets et EQ préprogrammés ou réglables ici, il s'agit d'une version "ultra light" de la technologie SoundAlive, autrement dit une version complètement au rabais. Un seul bouton pour un seul effet pré-programmé caricatural qu'on pourrait appeler "big BASS". S'il parvient à faire illusion avec les écouteurs fournis (et encore), le résultat avec de bons écouteurs est vraiment honteux. "Enjoy vibrant sound with the SoundAlive feature." dixit le manuel utilisateur. Pour ma part je laisserais ce plaisir aux créateurs de ce produit.



J'ai en test une version allemande du W1 en code région EU. Il est possible que le volume soit bridé en France avec le code région FR. Il faudra dans ce cas probablement recourir à l'habituel fichier config.dat pour lever la limitation.
A noter enfin que le W1 n'est, malheureusement sans surprise, pas gapless, on peut percevoir un blanc entre deux pistes.




8- Connexion/Charge/Transfert


Le S Pebble est full UMS donc vous pourrez transférer vos fichiers par simple copier-coller et il fonctionnera sous n'importe quel système d'exploitation (Windows, Mac, Linux) en théorie (je n'ai personnellement testé que sous Windows). Le logiciel Samsung Kies fourni est donc totalement dispensable. Heureusement d'ailleurs parce que l'on ne peut pas dire que ça soit un bon logiciel agréable à utiliser. Le W1 est formaté en FAT32 et 3,58Go sont réellement disponibles pour l'utilisateur.



Image IPB


Pour une question d’encombrement, le W1 ne propose pas de port micro-USB. Il utilise au contraire sa sortie casque 3.5mm pour se connecter à l'ordinateur et se recharger. Le temps de recharge est d'environ 2h.
358Mo de musique ont été transférés en 46 secondes, soit une moyenne de 7,78Mo/s, un très joli score à souligner! Il est en effet rare d'atteindre un tel taux de transfert sur une mémoire interne de baladeur MP3 car trop souvent les fabricants ont recours à une mémoire flash ou un contrôleur de mauvaise qualité dans une optique de réduction de coûts.



9- Autonomie


La capacité de la batterie est inconnue (pour info, celle du S2 faisait 200mAh tandis que celle du S1 plafonnait à 80mAh) mais Samsung annonce jusqu'à 17h d'autonomie avec des fichiers mp3 de 256kbps maximum, mode de lecture normal, volume sonore à 15 et boutons non utilisés. Depuis l'affaire scandaleuse de l'autonomie du YP-Z3 (cf test ici), Samsung prend la peine de détailler dans le manuel utilisateur l'autonomie selon le type de fichier utilisé. Avec certains fichiers OGG vous pourrez donc d'après Samsung descendre jusqu'à 7,5h d'autonomie. Attention donc!
En utilisation courante (lecture continue de fichiers MP3 VBR V0 avec sollicitation ponctuelle des boutons et de la diode, volume 15/30, mode de lecture aléatoire, SoundAlive désactivé), j'ai mesuré un peu plus de 17h, une belle performance pour ce type de baladeur! Bien entendu, l'utilisation de l'effet SoundAlive fera chuter l'autonomie.




10- Comparaisons


Les modèles sans écran se font rares aujourd'hui. Le YP-W1 n'est donc en concurrence directe qu'avec l'iPod Shuffle, Cowon E2 et Philips SoundDot (SA4DOT02xN). En remontant un peu dans le passé on trouve aussi l'Archos Clipper et le Philips SA018102x. En remontant encore plus loin on peut même tomber sur le Creative Zen Stone, qui avait aussi un côté "galet". Si le W1 ne démérite pas face à ses concurrents directs, il souffre néanmoins de la concurrence de modèles avec écran offrant bien plus de prestations pour le même prix. Par exemple, le rapport qualité/prix d'un Sansa Clip+ et Clip Zip est clairement plus intéressant.


Image IPB

Le S Pebble entouré du TicToc et du Sansa Clip Zip

Image IPB



Conclusion


Difficile de recommander ce S Pebble tant il n'apporte rien de vraiment nouveau sur le marché. Alors que le TicToc avait un côté original et "fun" qui pouvait séduire, le YP-W1 mise seulement sur sa taille et son design inspiré du Galaxy S3. Un design qu'il fait payer au prix fort: 59€. Alors certes, pour le même tarif qu'un iPod Shuffle, il offre le double de capacité mémoire. Mais qui a vraiment envie de naviguer parmi 4Go de musiques sans écran, avec des boutons sensitifs et sans contrôle vocal, et sans possibilité de passer directement au dossier suivant? L'ergonomie en pâtit forcément. Sans oublier que pour le même prix on peut trouver un Sansa Clip+ ou Clip Zip, qui ne sont certes pas des rois du design, mais qui proposent un écran, un slot microSD et bien plus de fonctionnalités pour un gabarit à peine plus imposant. Le YP-W1 est donc à réserver aux sportifs inconditionnels de la lecture aléatoire (ou aux moines bouddhistes assez zen pour appuyer des dizaines de fois sur le bouton "suivant" jusqu'à atteindre la musique désirée) et/ou à ceux qui aiment les petits baladeurs "bijou" pour accompagner leur téléphone. Quant à la fonctionnalité USB-Host pour le connecter à un smartphone Android, elle n'apporte pas à mon sens une réelle plus-value. On ne va pas s'en plaindre, c'est toujours ça de pris, mais ça ne constitue pas un argument de vente solide. Dans le cas où vous seriez tout de même intéressé par ce baladeur, sachez qu'il offre une bonne qualité sonore, pourvu que l'on remplace les écouteurs d'origine et que l'on n'active pas l'effet SoundAlive. De plus, les taux de transfert des fichiers sur le PC et en USB-Host sont bien supérieurs à la moyenne des baladeurs que j'ai pu tester jusqu'à présent. Pour finir, l'autonomie est étonnamment bonne pour ce type de baladeur. Tout n'est donc pas à jeter non plus dans ce petit Samsung, ouf!


Points positifs:
+Design/Finition
+Encombrement
+Qualité et compatibilité audio
+UMS
+Taux de transfert
+Autonomie


Points négatifs:
-Prix!!
-Boutons sensitifs/ergonomie
-Effet SoundAlive
-Impossible de changer directement de dossier
-Indicateur de batterie trop imprécis


12/20


Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d’information pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons plutôt de lire attentivement le test dans son intégralité.


Laissez ici vos commentaires et questions sur ce test


Liens utiles




--------------------
Je ne suis plus là, Adieu! :)
Mes 83 baladeurs!
Mes 11 thèmes Rockbox
Westone UM3x; Ultimate Ears Super.fi 5v2, Super.fi 5PRO, Triple.fi10vi
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pub
posté
Message #












Go to the top of the page
 
Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 23/10/2019 - 17:40