IPB
X   Message
(Message automatiquement fermé dans 2 secondes)

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
[Test] Zune 80Go + Accessoires, par Okey-Dokey
Okey-Dokey
posté 17/06/2008, 21:32
Message #1


Habitué
***

Groupe : Membres
Messages : 548
Inscrit : 13/02/05
Membre no 8836



Ce baladeur n'est pas (encore) disponible dans nos contrées, sa commercialisation est pour l'instant limitée aux USA et au Canada (depuis très récemment). C'est bien dommage au vue des qualités techniques de l'appareil comme nous allons le voir.
Si ce test vous donne envie d'en posséder un, il va falloir se débrouiller pour l'importer par vous même. Heureusement les taux de change actuels sont en notre faveur et permettent de se le procurer pour pas trop cher.

Le présent test concernera donc le baladeur en lui-même mais aussi quelques accessoires qu'il est possible de s'offrir pour accompagner son Zune au quotidien.

Image IPB



Le Baladeur

Présentation

Son positionnement technique le met en concurrent direct de l'iPod Classic 80Go.
Il s'agit d'un juke-box audio/vidéo de 80Go.

Voici les caractéristiques officielles:

- disque dur de 80Go
- écran de 3.2 pouces (7.5cm) 320*240 (portait ou paysage)
- Audio : MP3 (320kbps max), WMA et WMA Lossless, AAC (sans DRM)
- vidéos: H.264, MPEG-4, and WMV
- images: JPEG
- Tuner FM
- connexion WiFi intégré
- Support de Podcast
- Autonomie: 20 heures pour Audio, 5 heures pour la Vidéo
- Dimensions: 61.1 x 108.2 x 12.9 mm


Je passe sur les photos de la superbe boite, et sur le déballage de l'appareil, ce genre de chose se trouve facilement sur le web et dans les autres tests ici-même.
La première impression quand on tient l'engin en main est vraiment celle d'un appareil de grande qualité de fabrication. En matière de finition on est dans le haut du panier. Les matériaux sont nobles et très bien ajustés, tout semble parfaitement à sa place et cela ne fait absolument pas "cheap". L'écran est en verre et semble difficile à rayer, il suffit de passer l'ongle dessus pour comprendre que c'est du solide. Le dos est en aluminium brossé du plus bel effet. En matière de qualité de fabrication le seul point un peu en-dessous du lot se situe au niveau du bouton "Hold" sur le dessus. Ce dernier fait vraiment tache et semble extrêmement fragile à manipuler. L'ajustement n'est pas parfait, et le bouton flotte un peu dans son emplacement. Sa manipulation se faisant essentiellement avec les ongles, qui plus est. Mais c'est bien là le seul détail que l'on pourrait lui reprocher en matière de finition.

Le baladeur existe en noir, mais aussi en rouge. Je ne vais pas m'attarder sur le design, question de goûts personnels. Moi j'aime beaucoup le coté sobre et carré, sans fioriture.
Il existe deux versions à mémoire flash de 4 et 8Go (que l'ont peut mettre en concurrence de l'iPod Nano), plus de coloris sont disponibles pour celles-ci, et qui sont bien sûr plus petits mais très similaires.

Séance photo:

Le baladeur vu d'en bas (avec le connecteur USB propriétaire)
Vue d'en haut
Le dos du baladeur
Écran allumé - Menu principal
Écran de lecture audio
Prise en main 1
Prise en main 2

Prise en main

L'ergonomie du baladeur est très soignée. Pour cela le Zune dispose d'un Pad multidirectionnel et tactile. Comme vous pouvez le voir sur les photos il y a 3 "boutons": A gauche le bouton Back, qui permet de revenir aux menus (un appui long permet de revenir directement au menu principal), au centre le pad tactile, et à droite le bouton Play (qui porte bien son nom). Le seul autre bouton étant le bouton Hold mentionné au-dessus.

Le Pad est donc tactile, mais pas seulement, un appui au centre sert à valider une sélection, tandis que les bords permettent de naviguer en faisant haut, bas, gauche et droite. Le tactile est désactivable dans les paramètres du baladeur mais ce serait bien dommage vu son efficacité.
En effet, il suffit de glisser le pouce sur le pad pour monter ou descendre dans les menus. La vitesse à laquelle vous passerez le doigt aura un impact sur la vitesse de défilement des menus. C'est particulièrement plaisant pour naviguer dans une grosse audiothèque. Si vous devez accéder aux derniers d'une longue liste il suffit de faire glisser rapidement deux, trois fois le pouce sur le pad et le défilement s'accélère. A ce moment l'alphabet défile sur la gauche permettant de visualiser la position du curseur dans la liste. Pour arrêter le défilement il suffit de poser le doigt sur le pad, pour une sélection fine on passera simplement le doigt lentement. Pour plus de précision on appuiera sur les bords du pad et passera ainsi d'une sélection à l'autre.
Ce comportement est totalement intuitif et n'a pas besoin de long discours pour être défendu face à d'autres solutions, il suffit de l'essayer pour être convaincu.
Je trouve ça terriblement efficace, surtout pour les mouvements haut/bas. Par contre les mouvement droite/gauche sont (pour moi) un poil plus laborieux, il faut un peu de temps et quelques essais pour trouver le mouvement le plus efficace, mais le droite/gauche est moins important que le haut/bas. On peut parfaitement utiliser les touches directionnelles du pad plutôt que le mouvement tactile, cela du fait qu'on n'a pas à naviguer dans des dizaines de menus "horizontaux".

Le TouchPad est prévu pour fonctionner uniquement avec un contact avec les doigts. Si on y va avec l'ongle ou un stylo (par ex) cela ne fonctionne pas. Et les boutons directionnels du Pad ne fonctionnent pas non plus si le Pad ne détecte pas un contact positif avec un doigt. Mais il se trouve que certaines matières permettent quand même d'utiliser le Pad. C'est le cas de certains tissus (si on porte des gants parfois ça marche) ou de la protection en plastique de certaines housses (cf brassard Belkin en fin d'article)

En matière de menus c'est sobre et efficace. Le menu principal permet de choisir le type de média souhaité: Audio - Vidéo - Images - Radio - Podcast. S'ajoutent à cela le menu des paramètres et le menu "Social" (nous verrons ce point un peu plus loin).

Une fois dans un sous-menu, la navigation se fait sur deux axes : Sur la partie haute on peut faire défiler horizontalement les catégories inhérentes au type de média sélectionné. Par exemple pour la musique on pourra faire défiler "Genre" - "Artistes" - "Albums" - "Chansons" et "Sélection". Le dernier donnant accès aux playlists enregistrées. Quand on a choisi ce qu'on souhaite visualiser il suffit de faire défiler vers le bas ou le haut pour faire son choix. Il est juste dommage que les listes ne soient pas bouclées. On ne peut pas passer au dernier élément tout en bas en appuyant vers le haut quand on est tout en haut, et vice-versa.
Le Volume sonore se règle une fois sur l'écran de lecture sur le touchpad (mouvement vers le haut ou vers le pad) ou en appuyant haut ou bas.

J'ai failli oublier : La musique sur le Zune est entièrement gérée par les tags (balises) des morceaux. Donc il faut bien veiller à avoir une audiothèque bien classées et correctement taggé pour pouvoir s'y retrouver. Bien sûr le Zune affiche les pochettes d'albums lorsque celles-ci sont présentes.

Vous trouverez un test vidéo très explicite quant à l'ergonomie du baladeur, à l'adresse suivante:

Lien Dailymotion test vidéo par GMP3 du Zune 8Go
(source originelle: Test du Zune8 par Generation MP3 )

Quelques photos de l'interface:

Menu Musique - Albums
Menu Musique - Album pendant défilement rapide
Menu Images - Classé par dossiers
La radio
Podcast

Comme vous l'aurez constaté le baladeur est francisé. On peut le configurer en anglais, français ou espagnol.

A l'écoute

L'usage principal de ce type d'engin c'est bien sûr l'écoute audio. On va donc voir de quoi il en retourne.
Comme il s'agit là d'un point très subjectif je vais mettre en point de comparaison ce que j'ai connu avant de m'acheter le Zune. Cela fait un peu plus de trois ans que j'utilise un Rio Karma, baladeur que les connaisseurs nomment toujours en qualité de référence pour la restitution audio, je pars donc de haut... même si je ne me considère pas comme audiophile (malgré de bonnes qualités auditives, médicalement parlant).
Autre point non négligeable : les écouteurs. Ils jouent une part importante dans la restitution du son, je vais donc faire une parenthèse toute spéciale pour ceux-ci.

Un mot sur les écouteurs

Le Zune est livré avec une paire d'écouteurs type intra-auriculaires "Premium" que voici en photo.

Petite originalité: un aimant au dos des écouteurs permet de les ranger plus facilement.


Concernant les écouteurs que j'utilisais (et utilise toujours) avec mon ancien baladeur, il s'agit d'oreillettes que l'ont pourrait qualifier de "presque semi-intra" de marque Sony, modèle MDR-ED 21 LP. Rien de bien haut-de-gamme, mais déjà relativement efficace par rapport à certains écouteurs fournis d'origine. Personnellement je ne suis pas fan des écouteurs intra ou simili. D'une part parce que j'ai un peu du mal à supporter leur présence dans le conduit auditif, et surtout par soucis "pratique". En fait je me déplace en ville quasiment exclusivement en vélo, et l'isolation des intra est pour moi un risque supplémentaire de ne pas entendre les voitures arriver.
J'ai donc comparé le Zune 80 à mon Rio Karma en utilisant ces deux paires d'oreillettes (donc en branchant aussi les écouteurs du Zune sur le Karma).

Le son

Je ne vais pas m'étendre trop sur ce point, car, comme je disais plus haut, c'est très subjectif.
Pour ma part je trouve le son du Zune d'excellente qualité. J'ai retrouvé là quelque chose de très similaire à ce que me donnait le Rio Karma, quelque soit les écouteurs utilisés.
La sonorité est chaude, et vivante. Basses et aiguës sont bien présentes sans être omniprésentes, tout au plus ais-je pu sentir un léger manque au niveau des médiums. Mais cela est surtout gênant pour les podcasts audio (dont l'encodage est de faible qualité) où l'on entend parfois mal certains intervenant. Certains reprocheront l'absence d'Equalizer au Zune deuxième génération, cela se discute, moi je m'en passe aisément... alors même que le Karma dispose d'un EQ personnalisable des plus complets. Mais j'ai eu beau faire mumuse avec, je ne sens pas de différence notable (sauf à taper dans les extrêmes) entre ce que j'ai pu configurer dans mon Karma et le Zune 80.
Je n'ai pas remarqué de souffle même avec les écouteurs intra. Tout au plus peut-on noter une petite interférence du disque dur. En effet avec ce type d'écouteurs il arrive que l'on entende le disque dur se mettre en rotation lorsqu'il charge (navigation dans l'audiothèque par ex). Mais cela n'est absolument pas gênant en lecture car c'est très inférieur au niveau minimal du son, donc dès qu'une lecture sera en cours on ne l'entendra plus.

Le gapless

Point qui me tient particulièrement à coeur d'autant plus qu'il s'agit d'un véritable écueil technique de la majorité des baladeurs actuels ... alors même que cela ne représente pas une difficulté particulière à mettre en oeuvre. Moi quoi qu'est-ce donc ? Le Gapless c'est le fait de lire les fichiers audio sans aucune coupure à l'enchaînement des morceaux. Le format MP3 ne possède pas cette caractéristique dans sa définition (contrairement à L'Atrac de Sony, ou même le format du Cd-Audio), c'est donc au lecteur de s'en occuper, et cela concerne aussi les logiciels sur nos ordinateurs. C'est peut-être tout bête mais quand vous avez l'habitude d'écouter des concerts ou des mixes de musique électronique, le fait d'avoir des coupures de parfois plus d'une seconde est vraiment gênant (mais loin d'être rare) !
Ce bon vieux Rio Karma (lui aussi doté d'un disque dur qui plus est) n'a aucun problème à être totalement gapless. En effet sur ce dernier il n'y a absolument aucun blanc et encore moins légère coupure lors du passage d'un morceau à un autre. Le Rio Karma date de 2004 ... et aujourd'hui encore le gapless reste une qualité rare dans le domaine, à se demander pourquoi.
Initialement le Zune n'était pas du tout doué de cette caractéristique, le blanc entre morceaux pouvait être d'une bonne demi-seconde. Il était donc totalement improbable pour moi de m'acheter ce baladeur, cette caractéristique étant essentielle à mes yeux (oreilles).

Ce qui m'a fait changer d'avis ? Tout simplement, la dernière mise à jour du Zune (version 2.5 du firmware) censée apporter le gapless au baladeur de Microsoft (un peu comme l'a fait Apple pour son iPod il y a quelques mois).

Mais la question restait en suspend: le Zune est-il totalement gapless grâce à cette mise à jour. Autant le dire tout de suite: Malheureusement non ! On n'est pas encore au niveau de ce que propose le Rio Karma ou un logiciel comme Winamp. En effet, le passage d'un morceau à un autre se fait toujours sentir par un léger décrochage du son. Il ne s'agit plus à proprement parlé d'un trou dans la lecture, mais plutôt une sorte de "TIC" au moment du changement. Si vous écouter des morceaux enchaînés en environnement calme (le soir dans votre chambre) vous ne pourrez pas le manquer, c'est assez sensible. Par contre pour qui comme moi utilise essentiellement son baladeur lors des déplacements à l'extérieur où l'on entend plus les voitures qu'autre chose, alors ça ne sera pas trop un problème. Le léger décrochage se fondant dans les bruits de l'environnement.

D'ailleurs vous pouvez vous faire une idée assez précise de ce que représente ce "Tic" en utilisant le Zune software (logiciel de gestion du Zune, cf plus loin). Ce dernier propose depuis sa dernière version exactement la même gestion du gapless, ce que vous entendrez avec celui-ci sera ce que le baladeur vous proposera.

Voilà pour la partie son du Zune, passons au reste.

A l'image

Photos

Le Zune est un baladeur multimédia, vous pouvez y lire votre musique, mais aussi des vidéos et y afficher des images. Cela grâce à un écran de grand taille (pour ce type d'appareil) à la résolution relativement correcte. Bien sûr ce n'est pas ce qu'on appel un PMP (Portable multimédia Player type Archos), mais les qualités sont là.

Concernant les images, le Zune ne gère que les fichiers jpeg, c'est limité. Mais bon ça dépanne quand il s'agit de partager quelques photos entre amis.
La qualité d'affichage est plus que suffisante pour ce faire, la lecture se faisant en mode paysage (en basculant le baladeur sur le coté) pour profiter de toute la largeur de l'écran. Attention, pas de position "gaucher", le baladeur ne s'utilise, dans ce mode, que de la main droite.
A noter qu'il est possible de faire un zoom sur une image (Un seul niveau de zoom par contre, dommage) et de bien sûr faire des diaporamas.

Vidéos

Là aussi les formats lisibles par le baladeurs sont limités (cf caractéristiques techniques données au début). Pour ma part les seuls vidéos que j'ai testés sur mon Zune étaient celles de podcast vidéos. La qualité dépendra déjà beaucoup de la source, et tous les podcast ne se valent pas. Les meilleurs que j'ai pu voir pour l'instant sont ceux de la chaîne TV Discovery Channel, et les tests vidéos du site GenerationMP3. Là la qualité est vraiment très bonne, et la relative petite taille de l'écran ne représente pas un frein. Agréablement surpris, en ce qui me concerne.
Comme d'autres baladeurs de ce type, le Zune peut être relié à un écran TV. Soit via la prise Mini-Jack du casque en utilisant un câble Audio/Vidéo standard (mini-jack <=> Cinch composite A/V), soit grâce à un socle vendu en accessoire (cf plus loin). Vous aurez alors la possibilité d'avoir une sortie composante YUV. La sortie vidéo du Zune 80 (les versions Flash n'ont pas de sortie Vidéo) propose une résolution type DVD de 720x576, soit quelque chose de très correct, ce que j'ai pu effectivement constaté avec les vidéos d'excellente qualité du podcast Discovery Channel.

Voilà ce que je pourrais dire pour cette partie, pour moi ceci n'est pas essentiel donc je suis peu exigeant à ce niveau.

Sur les ondes

En matière d'ondes radio le Zune est plutôt bien doté. D'une part il dispose d'un tuner FM, et d'autre part d'un module Wifi ... il ne lui manquerait presque que le bluetooth en fait.

Tuner FM

Le tuner FM est on ne peut plus simple à utiliser. Il est RDS et permet donc d'afficher le nom de la station à l'écoute ainsi que le titre du morceau en cours (si la station le diffuse). C'est le fil des écouteurs qui joue le rôle d'antenne, la radio est donc inutilisable sans rien branché sur le prise casque. Mais même un câble audio stéréo (pour relier à un ampli audio) peut faire office d'antenne. La qualité de réception est plutôt correcte.
Malgré son origine US, le Zune peut être configuré pour exploité les réseaux FM européen (et même asiatiques).

Le WiFi

L'usage du WiFi est double avec le Zune. D'un côté cela permet la synchronisation avec le PC via un réseau Wifi existant, et de l'autre la communication avec d'autres Zune pour partager des éléments (musique, images etc. ), ils appellent ça la fonction "Social". Pour le social il me sera difficile de le tester, le Zune n'étant pas en vente dans nos contrées, le bestio est plutôt rare. Je ne suis pas prêt d'en voir autour de moi (magie de l'exclusivité!).
Pour ce qui est de la synchronisation en WiFi c'est assez efficace. J'ai testé pour voir, pour cela il faut d'abord configurer le Zune via le logiciel de synchronisation/gestion en USB. A noter que le Zune gère plusieurs modes de cryptages dont les WPA et WPA2, vous ne serez donc pas obligés d'ouvrir votre réseau à vos voisins juste pour connecter votre Zune.
La configuration est très aisé, il m'a fallu moins de deux minutes pour que mon Zune soit relié à mon réseau WiFi (réactivé pour l'occasion) même avec du WPA. Bien évidemment la synchronisation est plus lente qu'en USB... pas de miracle à cela.
Quand tout cela est fait, le Zune apparaît même dans le voisinage réseau, mais on peut juste voir les propriétés telles que les adresses MAC ou IP, numéro de série, etc. Le logiciel se lance tout seul (à condition de ne pas couper le service windows de détection de présence du Zune, service très léger en mémoire) et la synchronisation s'effectue dès que le baladeur est détecté.

Ça marche vraiment bien, une fois le baladeur configuré (et pour peu que votre PC soit allumé) il suffit de rentrer chez vous, de poser le Zune... et d'attendre un peu. Quelques minutes plus tard il aura fait sa synchronisation. Je trouve qu'il est un poil long pour se signaler sur le réseau, mais si on n'est pas à deux minutes prêt ce n'est pas un problème. C'est vraiment la grande classe de ne pas avoir à sortir le baladeur de son sac pour qu'il se mette à jour tout seul.
Dommage que le logiciel ne soit disponible que pour windows, j'en aurais bien tiré profit en exploitant mon serveur de fichier linux (allumé 24/24h contrairement au PC).

Personnalisation

Quasiment aucune personnalisation n'est possible. Vous pourrez simplement modifier l'image de fond des menus en choisissant parmi les images chargées par vos soins dans le baladeur.


Le logiciel

Le Zune s'utilise uniquement avec son logiciel associé : le Zune software. Il est étrange de la part de Microsoft de ne pas utiliser leur propre protocole. Alors même qu'ils poussent les autres fabricant à l'usage du protocole MTP (Media Transfert Protocol), nativement pris en charge par Vista, Windows Media Player 11 et le Media Center.
Plutôt que d'utiliser ces solutions déjà existantes, Microsoft a pris le partie de faire une solution très proche d'un iTunes de chez Apple. En fait, le Zune utilise le MTP, mais de façon verrouillée pour réserver l'accès au Zune software. Il existe des moyens de contourner ça, mais la présence du Zune software reste indispensable.

Si au début cela semblait problématique, la faute à un manque de mise au point, la version actuelle du logiciel (2.5) est un pur régal à utiliser. Il est relativement léger, réactif, simple et doté d'un design sobre mais efficace. On ne passe pas des heures à chercher ses petits.
Là aussi je vais comparer avec ce que j'utilisais jusqu'à présent: le Rio Music Manager de mon Karma. Ce dernier était très léger, simple, et stable. Il faisait ce qu'on lui demandait de faire: transférer la musique sur le baladeur.
A ce niveau là je n'ai pas trop de reproches à faire au Zune Software. "Pas trop", ce n'est pas "pas du tout". En fait il y a bien l'une ou l'autre chose que l'on peut regretter.
Tout d'abord l'impossibilité d'éditer les tags des morceaux chargés dans le Zune directement sur celui-ci. Il faut le faire en local pour ensuite synchroniser le Zune.
En parlant de l'édition des tags, il est capable de chercher automatiquement les informations sur les morceaux/albums, avec plus ou moins de succès. Ceci dit je préfère passer par une autre solution (type TheGodFather, plus complet) et éventuellement corriger un tag mal placé depuis le Zune Software. Plutôt que de tout faire dans le Zune Software qui est un peu moins efficace pour cela.
Autre point noir, la gestion de la synchronisation des PodCast. C'est assez obscur comme affaire. Par exemple, lorsque vous lisez complètement un épisode sur le baladeur, lors de la prochaine synchronisation il sera retiré du Zune. Si pour certains podcast on peut trouver ce comportement logique, on peut aussi avoir envie de conserver les épisodes dans le baladeur même après les avoir lu au moins une fois. Problème je n'ai pas encore trouvé/compris comment configurer la synchronisation des épisodes pour qu'il synchronise bien les nouveaux épisodes automatiquement, sans supprimer ceux qui ont été lus. Soit il manque des options, soit ce n'est pas très explicite.

Enfin, le logiciel est indispensable pour créer des listes de lectures, celles-ci ne peuvent pas être faites depuis le baladeur, sauf pour la liste de lecture rapide.

Comme iTunes, le Zune Software propose une partie permettant d'acheter des musiques et vidéos en ligne, le marketplace. C'est sûrement ce qui a poussé à la limitation du baladeur à ce seul logiciel (malgré l'existence du MTP playforsure conçu pour cela).

Les choses à savoir

Il y a deux trois petites choses qu'il faut savoir à propos du Zune Software.

Déjà concernant l'installation même du logiciel, celui-ci est assez capricieux et peut vite vous faire vous arracher les cheveux. Le point le plus frappant, que j'ai expérimenté dans la douleur, c'est la nécessité absolue de devoir activer le firewall de Windows (même si un autre firewall est installé) pour l'installation. Sans cela le processus s'arrête inexorablement à la fin avec un message d'erreur inbittable et sans rapport avec le problème! Si je n'avais pas trouvé par hasard un cas similaire sur un forum US je serais encore en train de chercher. Une fois l'installation faite, le firewall n'est plus nécessaire et peut donc être désactive.

Autre point : les personnes désireuses d'utiliser le marketplace vont devoir légèrement feinter le système. Le Zune n'étant vendu qu'outre-atlantique, le marketplace est réservé aux habitants de là-bas. Mais il est facile d'y avoir droit. Premier pré-requis : créer un compte Live.com (ou hotmail, etc.) dont les informations personnelles font état d'une adresse (bidon) aux Etats-Unis. Ce compte sera par la suite associé au compte que l'on créera pour accéder au marketplace.
Mais avant cela il faut faire une toute petite manipulation dans Windows, qui consiste en la modification des paramètres régionaux de Windows (depuis le panneau de configuration). Après avoir placé votre Windows dans la région "Etat-Unis", on peut lancer le Zune Software puis créer un compte pour le marketplace en l'associant au Live-ID créé avant.
Les possesseur de Xbox 360 ayant déjà un GamerTag US (pour accéder aux démos et contenus US) peuvent sans problème utiliser la même adresse, il est alors intéressant de voir que le compte marketplace prendra automatiquement le même nom que le GamerTag en question ... et même les éventuels crédits déjà présent! Car, oui, le marketplace du Zune fonctionne sur le même principe que le Marketplace de la Xbox 360 (on achète des points/crédits et avec ces points/crédits on achète le contenu). En un sens les deux sont fortement liés.
Une fois tout cela correctement fait vous pourrez alors profiter du contenu du Marketplace: Musiques (morceaux ou albums), Vidéos (clips, sériesTV, etc.), podcast (gratuits et propose même quelques podcast français), ainsi que la partie Social.

Le Social

Le Social c'est un peu comme le Gamertag de la Xbox360 : vous partagez vos écoutes. Vous disposez d'une carte indiquant vos artistes préférés, vos dernières écoutes etc. Les personnes qui sont dans votre liste d'amis ont accès à ces informations et peuvent se faire une idée de ce que vous aimez écouter, et pourquoi pas tester si ça leur plaît.

Mais cela se retrouve aussi au niveau du WiFi du Zune, si un de vos amis possède un Zune vous pouvez lui envoyer par WiFi (de manière vraiment moins restrictive qu'au début de la carrière du Zune) les morceaux souhaités. Si cela plaît à votre amis il pourra les acheter sur le Marketplace en quelques clics.

La connexion Xbox 360

Le Zune est capable d'interagir avec la Xbox 360 (là aussi matériel Microsoft). Cela commence par la Zune software qui peut, au même titre que Media Player 11 ou Media Center, partager son contenu sur le réseau avec la console. Il suffit d'activer le mode dans les paramètres du logiciel, et de lancer la console pour qu'elle détecter sur le réseau la présence d'un PC media center. Ainsi on peut accéder au contenu du logiciel depuis la console.

Mais la Xbox360 peut aussi accéder directement au contenu du Zune. Branchez celui-ci sur un des ports USB de la console et le Zune apparaîtra comme appareil mobile à coté des autres sources dans la partie multimédia de la console. Le Zune s'intègre pleinement à la gestion multimédia de la console, son usage y est donc parfaitement transparent.

Les accessoires

Parmi les accessoires que j'ai offert à mon Zune on compte:

- Le pack A/V version2 (adapté au Zune version 2)
- Un brassard Belkin
- Un socle supplémentaire
- Un adaptateur prise 12V voiture

Mais bien d'autres sont disponibles, comme par exemple des étuis en cuir ou en silicone, des transmetteurs FM (Car pack), etc.

Pack A/V V2 + Socle supplémentaire

Le pack A/V est constitué d'un socle, d'un câble Audio/vidéo, d'un câble de synchronisation USB, d'un adaptateur secteur (qui utilise le cordon USB, ce dernier servant aussi à charger le baladeur quand il est branché au PC), une petite télécommande. Le socle supplémentaire est strictement identique au socle du pack.

On peut changer le support du baladeur sur le socle pour l'adapter au modèle de Zune que l'on possède. Comme on peut le voir sur les photos suivantes.

Photo 1
Photo 2
Photo 3

Selon l'adaptateur utilisé le connecteur se placera de lui-même au bon endroit. Le positionnement du Zune sur son socle réclame un petit coup de main. Au début on cherche un peu avant d'arriver à le glisser sur le connecteur. La faute à un mauvais guidage du support, on a tendance à tenir le baladeur trop verticalement.
La face avant du socle est "vitrée", et cache le récepteur infrarouge de la télécommande. Le socle supplémentaire étant strictement identique, la télécommande fonctionne très bien avec celui-ci aussi.
La face arrière sert à la connexion du câble Audio ou Audio/vidéo. En enlevant le cache arrière on découvre les sorties vidéos composantes YUV.
Le dessous du socle est doté d'un épais caoutchouc antidérapant qui maintient parfaitement le support en place quelque soit la surface sur laquelle il est posé.
Par contre le câble USB est solidaire du socle.

Photo 4
Photo 5
Photo 6

La télécommande reprend les boutons du Zune: Back, Play et pad directionnel avec au centre le bouton de validation. Bien sûr pas de tactile pour la télécommande. On peut ainsi naviguer dans les menus du Zune sans trop de difficultés, tout au plus l'absence de tactile entraine une navigation plus lente dans les longues listes.

Pour bénéficier de l'image du Zune sur un écran TV il faut passer par les menus du baladeur pour activer la sortie Vidéo, ensuite l'écran du Zune se coupe et l'affichage est déporté sur l'écran connecté. Il suffit de retirer le Zune du socle (ou de débrancher le câble si on l'a branché directement sur le baladeur sans passer par le socle) pour que le sortie TV se désactive.

Bien sûr le socle pour servir pour la synchronisation avec le PC.

Parmi les petits défaut du socle par rapport à ce à quoi je m'attendais, je dirais que le baladeur n'est pas très bien maintenu. Rien de méchant si on le laisse sur le bureau ou un coin de meuble, c'est parfaitement stable. Mais pour qui aurait l'intention d'utiliser le socle pour offrir un support au Zune dans sa voiture, c'est un peu risqué en l'état. Le baladeur n'est pas suffisemment solidaire du socle pour cet usage.
Dans le même genre d'idée, le câble USB soudé au socle est bien dommage. A nouveau si on veut l'utiliser en voiture, le câble USB n'est pas nécessaire et sera donc d'un encombrement inutile.

Pourquoi vouloir l'utiliser en voiture alors qu'il suffit de brancher un câble Audio dans la prise casque mini-jack ? Tout simplement par soucis pratique. Lorsque le baladeur est connecté à son port propriétaire la sortie audio se configure en sortie ligne (Volume au maximum), ce qui est nécessaire pour pouvoir être branché à un ampli externe (ou un autoradio) sous peine de ne rien entendre. En passant par la prise casque il faut manuellement passer le son au maximum... avec le risque d'oublier de le rebaisser avant la prochaine utilisation au casque (sinon bobo les oreilles). Lorsqu'on débranche le port propriétaire la sortie audio se remet toute seule au volume précédent.
Et puis c'est quand même plus pratique d'avoir juste à poser son baladeur dans un support que de devoir chercher le câble, brancher le câble (+ monter le son), puis poser le baladeur quelque part.
Il est même dommage qu'on ne trouve pas de câble Audio/Vidéo pour le Zune exploitant le port propriétaire du baladeur. Tous sont prévus pour se brancher sur la sortie casque, même les chers câbles officiels... c'est assez étrange.

Le brassard Belkin

Utilisant principalement mon baladeur lors de mes déplacement à vélo j'ai choisi d'utiliser un brassard, ce qui est à mon sens une des solution les plus pratiques à l'usage. Ce brassard fait parti de la gamme officielle de Belkin pour les Zune. La qualité est en rapport avec celle du baladeur.

Photo 1

Première chose intéressante: malgré la protection en plastique, le touchpad reste parfaitement exploitable. C'est un tout petit moins précis à cause du léger bombage du plastique, mais cela ne pose pas de problème particulier, question d'habitude, sans plus. Même avec les gants de vélo le touchpad est actif. Donc on peut pleinement bénéficier de l'ergonomie du baladeur une fois celui-ci dans sa housse.

Le Zune est facile à glisser dans la housse (par une fente sur le dessus) mais est plutôt bien maintenu. Preuve en est que j'ai pris l'habitude de le positionner "tête en bas", c'est plus pratique pour lire l'écran quand le baladeur est accroché au bras. Malgré cela il ne bouge pas et ne semble pas vouloir se faire la malle. En matière de maintient la force de ce brassard vient du fait que le baladeur n'est pas en porte-à-faux par rapport à la sangle (comme pour beaucoup d'autres produits similaires). Ainsi le poids du baladeur n'entraîne pas de tension sur la sangle. Le Zune est bien plaqué contre le bras et ne bouge pas... même quand on roule sur les pavés.

Pour les cyclistes comme moi, je conseille de positionner le baladeur sur l'intérieur du bras et non comme on aurait tendance à le faire, vers l'extérieur (sous l'épaule). Deux raisons : D'abord cela donne un plein accès au baladeur, on le manipule ainsi du bout du doigt et on voit bien l'écran. Ensuite à cette position le baladeur est bien plus protégé. En cas de choc latéral voir de chute du cycliste l'épaule est très exposé, le Zune serait alors aux premières loges! A l'intérieur le baladeur ne gène pas les mouvements du bras lorsqu'on roule, on pourra toujours le pivoter rapidement en cas de besoin.

Le serrage se fait par un large scratch de qualité, coincé dans une boucle métallique, aucun desserrage inopiné n'est à redouter. Petit détail amusant, Belkin pense aux joggeurs qui aiment courir léger. Le brassard est doté d'une petite fente pour y glisser une clé (cf photos). Par contre il ne faut pas avoir les bras de Schwarzy, la longueur de la lanière n'est pas énorme. Un moment j'avais espéré pouvoir le mettre autour de la cuisse (encore plus pratique que sur le bras en vélo) mais le scratch n'est pas assez long.

Le seul défaut que j'aurai à dire à propos de cet accessoire se situe au niveau de la fente pour y glisser le baladeur pas tout à fait compatible avec la position de la prise casque du baladeur. Comme vous l'avez vu sur les photos du baladeur la prise casque est complètement sur le coté du haut du baladeur. Or la fente du brassard ne fait pas toute la largeur du baladeur (pour pouvoir le maintenir). De fait la prise jack est vraiment tout juste au bord de la fente. Ceci entraîne une légère tension sur la housse qui a tendance à pivoter et ne reste donc pas parfaitement aligné avec le baladeur. C'est l'affaire de quelques millimètres, mais à ce niveau de finition c'est dommage d'être passé à coté de ce petit détail.

Pour finir: le brassard est lavable en machine. C'est toujours bon à savoir.

En images:

Le brassard nu
Brassard nu - sangle
Brassard nu - sangle 2 (on y voit la fente pour y glisser une clé)
Le dos du brassard
Avec le Zune
Fente d'insertion du Zune


Récapitulatif

Vous l'aurez compris, le Zune 80Go est un excellent baladeur de grande capacité. Et c'est surtout un des rares représentant de sa catégorie. Car en-dehors de l'iPod Classic (qu'on venère ou qu'on déteste), il est bel et bien le seul autre choix! Si on exclu ces deux appareils il nous reste soit les très onéreux baladeurs à mémoire flash qui atteignent difficilement les 32Go, soit les PMP.. bien moins compact et déstinés à un autre usage.
Le principale défaut du Zune ? Sa non-commercialisation sur le sol Européen (et même asiatique!), rendant obligatoire le passage par l'import pour s'en procurer un.

Mais faisons un dernier tour des ses qualités et défauts:


+ Excellent qualité de fabrication
+ Ergonomie très bien étudiée
+ Bonne qualité sonore
+ Ecouteurs fourni de qualité correcte pour qui n'est pas du genre exigeant.
+ Ecran de grande taille, de bonne qualité
+ Synchronisation via WiFi facile à exploiter
+ (presque) Gapless
+ Zune software arrivé à maturité
+ Qualité des accessoires officiels (Dock et Pack A/V, ainsi que les produits Belkin)
+ Tuner FM RDS
+ Autonomie très correcte pour un usage quotidien
+ Sortie Video en 720*576
+ Arrivée prochaine des jeux XNA



- Vendu uniquement outre-atlantique
- Zune software uniquement (protocole MTP verrouillé)
- Synchronisation des Podcast pas très claire
- Installation du Zune Software capricieuse
- Pas tout à fait Gapless
- Encore peu d'accessoires (espéront que ça se développe)
- Pas d'EQ (certains le regretteront)
- Support limité en matière de format d'images et de vidéos
- Pas de playlist dynamique
- Pas d'horloge
- Nécessité de le connecter au PC lors du premier usage, et de télécharger le Zune software non fourni!
- Bouton Hold qui fait tache en matière de finition !!


On pourrait encore en trouver des lignes pleines dans les + et les - , mais là je pense que ça devient plus une question de gouts personnels que de qualités/défauts intrinsèques. Les grandes lignes sont posées, à chacun de faire son choix

En notation je lui donnerai:
Image IPB

Le point en moins vient du gapless perfectible, et des petits trucs nommé ci-dessus qui en font un baladeur d'excellente qualité mais pas encore parfait.

(PS: pour l'instant je pointe les images vers mon propre serveur, je modifierais la mise en page, à l'occasion quand je les aurais uploadé sur un serveur indépendant)


Tous les commentaires sur le test ICI


--------------------
Dans la lumiére de l'ignorance je me débats pour que la bêtise humaine ne soit que de l'intelligence artificielle. Le monde virtuel dans lequel je vis n'est autre que le monde réel de l'obscur savoir.

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pub
posté
Message #












Go to the top of the page
 
Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 28/07/2017 - 13:46