IPB
X   Message
(Message automatiquement fermé dans 2 secondes)

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
[Test] Shure SE210, par Max
Max
posté 31/03/2007, 17:06
Message #1


: Sardine à Nice
****

Groupe : Retraités équipe GMP3
Messages : 8614
Inscrit : 05/01/04
Lieu : Paris
Membre no 1709



Image IPB



Image IPB




Menu de ce test des Shure SE210 :



1- Présentation

2- Package

3- Aspect & ergonomie

4- Le son

5- Conclusion





1- Présentation


Grande nouvelle, Shure renouvelle sa gamme. Enfin, pas exactement puisque cette gamme est censée cohabiter avec l'ancienne en proposant une sonorité plus hifi, plus équilibrée. Comprenez pas là que le grave a été retravaillé avant de combler le manque de leurs cousins de la gamme C. Nous avons donc les SE210 en entrée de gamme, suivis des SE310, des SE420 et enfin les SE530 qui sont simplement des E500 rebadgés. Vous remarquerez que le chiffre des dizaines indique le nombre de drivers et que celui des centaines précise tout simplement la gamme.

C'est avec grand plaisir que nous sommes allés écouter cette nouvelle gamme et que nous avons accepté de tester les SE210 et SE420 (testés par Nicholas), les deux modèles nous semblant les plus prometteurs.





2- Package




Pas de photos de la boîte, nous avions des modèles de présérie... Les écouteurs sont disponibles soit en blanc et noir, soit tout en noir.



Spécifications techniques :




- Micro Haut-parleur Haute Définition.

- Sensibilité : 114 dB SPL/mW.

- Impédance à 1 kHz : 26 Ohms.

- Réponse en fréquence : 25 Hz - 18,5 kHz

- Poids : 29 gr.

- Longueur de câble (avec extensions) : 136cm.



Contenu




- les écouteurs

- une boîte de rangement allongée (cf Shure E500)

- un outil de nettoyage

- des paires d'embouts

- une carte de fidélité



Accessoires optionnels disponibles à la vente :

- Rallonge de 23 cm

- Adaptateur avion

- Contrôleur de volume

- Adaptateur 6.5 mm

- Push-To-Hear (PTH)



Quelques photos




Image IPB
Image IPB


Image IPB
Image IPB


Image IPB
Image IPB


Image IPB
Image IPB


Image IPB
Image IPB


Image IPB







3- Aspect et ergonomie




La qualité de fabrication est excellente, comme d'habitude chez Shure. La "nouvelle" boîte est bien pratique, on a moins besoin de faire attention à enrouler le câble serré et triturer les écouteurs pour les loger de façon convenable. En revanche, si vous achetez en plus le module PTH, celui-ci restera probablement dans une poche à part ou alors vous procurera un joyeux moment à essayer de tout caser dans la boîte.


Parlons un peu de ces nouvelles mousses qui font tant parler. Et bien c'est une totale réussite ! La matière est maintenant plus proche du caoutchouc dans son aspect et son toucher et la souplesse est à peu près équivalente aux anciennes mousses. Le confort en est grandement amélioré, on n'a plus cette sensation d'éponge qui gratte dans l'oreille et on évite quand même le gros désavantage des embouts silicone, à savoir la sensation d'oreilles bouchées. La durée de vie semble être grandement améliorée.


Pour pouvoir profiter du module PTH, les écouteurs Shure sont désormais livrés avec une rallonge puisque leur fil "d'origine" est très court. Je doute sérieusement de l'intérêt de ce système étant donné que le PTH trouve son utilité dans de rares situations (en avion, en train...). On se retrouve avec une quantité de fil non négligeable et surtout un jack mâle accouplé à un jack femelle en plein milieu du dos. Dans 95% des cas, en utilisation nomade donc, cette rallonge vous cassera plus les pieds qu'autre chose.

Qui dit module PTH dit également jack droit. Eh oui, possesseurs de lecteurs à la prise casque sur le côté, passez votre chemin. Je ne voudrais pas m'avancer, mais cela me semble être une grosse erreur de la part de Shure. Les utilisateurs de matériel aussi cher ont habituellement un lecteur à la hauteur (qui a dit un iAudio X5) et ne sont pas enchantés à l'idée de risquer d'abimer celui-ci...


Enfin, les câbles. Rien de scandaleux, mais ceux-ci sont assez épais. ça a le mérite d'inspirer confiance, mais les câbles torsadés comme on en trouve chez Westone ont plus que fait leurs preuves et ont eux l'avantage d'être légers et discrets. Ils ne me semblent pas plus épais que sur l'ancienne gamme, mais la sortie de cette nouvelle série SE aurait été une bonne occasion d'affiner les câbles.





4- Le son




Voici ma la liste de lecture de test, que j’ai complétée par quelques albums qui m’ont aidé à confirmer mes impressions :


• Katie Melua – Piece By Piece

• Ayo – Joyful

• Norah Jones – Come Away With Me

• Jack Johnson – On And On

• Jack Johnson – Thicker Than Water

• Pink Martini – Sympathique




Je vous propose un joli petit fichier ogg regroupant des extraits d'une durée de 20 secondes des chansons utilisées pour le test, afin de pouvoir vous faire une idée des styles de musique utilisés. En l'ouvrant (avec foobar2000 par exemple) vous aurez la liste des extraits, comme une playlist intégrant les fichiers.



• Ayo – And it’s supposed to be love (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Un chanson très douce, à la sonorité assez chaude, accompagnée de percussions et d’un fin jeu de guitare


Joli medium, assez en avant comme d’habitude chez Shure, la douceur de la voix d’Ayo innonde le morceau. La sonorité est très chaude sans qu’on ressente pour autant un réelle présence dans le grave. Les aigus sont détaillés, de mémoire j’aurais tendance à placer ces SE210 vraiment pas loin des SE310, mais la chaleur apportée par les écouteurs au morceau, qui n’en a pas vraiment besoin, tend à les masquer un peu. Très joli rendu dans l’ensemble.





• Jack Johnson – Liver Splash (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Une guitare d’un côté et un clavier et un basse de l’autre qui se répondent, l’équilibre entre les deux est primordial.


On sent le travail fait par Shure dans les aigus, ça swingue bien entre la voie gauche (guitare) et la voie droite (clavier et basse). Le clavier est souvent « caché » par la basse mais ce n’est pas le cas ici, l’équilibre est bon et les subtilités dans le jeu de guitare s’entendent bien. Ça manque juste un peu de pêche.





• Katie Melua – Piece by piece (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Une voix quasiment seule, les instruments se font discrets et requièrent de la finesse pour ne pas se retrouver enfouis à l’arrière plan.


Bizarre, j’ai la sensation d’entendre cette chère Katie seule au milieu d’un hangar. Le jeu des instruments est subtil, du coup le relatif manque de précision et la bonne mise en avant de la voix les relèguent au fond de la salle. La voix en elle-même est fort bien restituée, bien détaillée comme il faut, mais le résultat n’est pas très naturel, on n’entend que ça. D’autant plus que les SE210 ne sont pas des virtuoses dans les aigus. Bonne petite déception tiens…





• Katie Melua – Blues in the night (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Le morceau jazzy par excellence : piano, cymbales, contrebasse, harmonica, une voix tout en nuances.


Bonne nouvelle, pas d’effet « hangar ». Première constatation, maintenant qu’on a un morceau où la voix « swingue » un peu plus avec un piano plus présent, l’équilibre semble déjà meilleur. Le petit manque de précision est très probablement la cause de ce désagrément avec le morceau précédent. Contrairement aux Vmoda Vibe, ces SE210 s’entendent bien avec l’harmonica, ça fait plaisir !
Au final le rendu est très sympathique, la sonorité reste claire et la piano ne se fait pas écraser par la voix de Katie. C’est un très bon point, j’attends généralement les casques au tournant avec cette chanson qui réclame un bon équilibre et une précision la meilleure possible. Le peu qu’il manque est de toutes façons réservé aux gammes supérieures ;-)





• Norah Jones – I’ve got to see you again (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Une contrebasse constamment présente et quelques notes de guitare électrique parsemées tout au long du morceau. Une chanson un peu délicate car jouent en même temps un piano, une contrebasse, un violon et une guitare acoustique.


Déjà bien mise en valeur par l’enregistrement, la jolie voix de Norah Jones est carrément jettée aux oreilles avec les SE210. Ce n’est pas désagréable mais ça masque quelques détails (la contrebasse en prend un coup) et peut forcer à baisser le volume d’un cran. C’est bien dommage, tous les intruments abondant à l’arrière plan sont retranscrits avec précision.





• Norah Jones – Don’t know why (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Une sonorité très claire, une jolie voix mise en avant qui contribuent à donner une ambiance « légère »


Ah, intéressant. Cette chanson à la sonorité très claire qui lui donne ce côté léger se voit ajouter un côté « feutré », doux, par les SE210. L’équilibre est très bon, voix et instruments cohabitent sans se gêner, c’est bien joli.





• Bill Wither – Ain’t no sunshine (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Une voix et des violons, l’équilibre entre les deux est important pour éviter qu’un des deux se relégué au second au plan.


Bon, très bon même. Les violons prennent bien de l’ampleur, la mise en valeur des mediums s’accordent plutôt bien avec l’enregistrement qui laisse la voix un poil en retrait à mon goût.





• Pink Floyd – Money (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Un grand classique rock, très énergique, généreux sur les guitares.


Wahhhhh la vache, c’est mou. Les guitares sont ma foi bien restituées, mais les attaques manquent cruellement de mordant. Vraiment dommage pour un morceau aussi énergique que Money. Sinon tous les détails de la caisse jaillisent bien, le reste de la chanson est agréable hormis ce petit souci de punch et des aigus qui tirent un poil court.





• Bob Marley – Jamming (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Des basses bien profondes, un morceau à la sonorité chaude fourmillant de détails.


Ahhhhh, là c’est du bon. A défaut d’avoir un beat bien profond, privilège des modèles à double driver, les basses précises associées à la chaleur des SE210 aident bien à retranscrire l’ambiance du morceau. Les voix des choristes ainsi que tous les détails ressortent bien, c’est très agréable. Probablement le morceau qui passe le mieux pour l’instant.





• The Egg – Walking away (MP3 VBR~210kbps)


Euh… test pour égaliseur en V extrême ?


Pas vraiment mon domaine de prédilection, ni un morceau redoutable pour un casque, mais étant donnée la capacité des SE210 à s’accomoder des sonorités chaudes, je me suis dit qu’il fallait que les confronte au cauchemar des installations sans subwoofer : du bon gros flex de boîte de nuit.
Et là, rien à faire. Même si ce genre de musique n’est pas des plus exigeantes et balance une quantité de basses phénoménale, l’intensité et la précision des basses sont insuffisantes pour qu’on se sente dans l’ambiance dans laquelle on a l’habitude de les entendre (bon d’un autre côté, on les entend souvent à 2m d’un mur d’enceintes).
Et comme ce genre de morceaux est truffé de détails très aigus, sans les basses à gogo cela devient assez vite fatigant.





• Jack Johnson – Rodeo Clowns (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Des percussions, de la guitare, une sonorité accoustique, un morceau qui met généralement bien en valeur un casque à double driver.


Oh joli. Le seul reproche que je ferais serait encore le manque de punch, cela se sent sur les percussions. Un défaut que j’ai ressenti sur la plupart des morceaux à la sonorité live ou utilisant des percussions (John Butler Trio, The Eagles unplugged…).
Rien de dramatique pour un modèle à simple driver mais les Vmoda Vibe m’avaient semblé un peu plus énergiques.





• Jack Johnson – Taylor (FLAC level 5)
bgcolor="#DDE6F2">


Un morceau à la sonorité accoustique, un jeu de guitare exigeant.


La voix manque de relief, elle est pourtant mise en avant mais il manque un petit quelque chose. Jack Johnson a une voix assez douce et a parfois tendance à finir ses phrases presque en chuchottant, les SE210 manque un peu de définition pour parfaitement restranscrire les subtilités. Rien de bien grave cependant,
En revanche le jeu de guitare est particulièrement bien rendu, c’est bien agréable car il réclame une bose dose de finesse. Bonne surprise, je ne pensais pas que ces SE210 s’en accomoderaient si bien.





CONCLUSION SUR LE SON :


Ces SE210 sont une excellente surprise. Précis, plutôt bien équilibrés grâce à l’apport en grave de cette nouvelle gamme, ils risquent de faire de l’ombre aux SE310. Ce qui est sûr, c’est qu’ils gomment bien les défauts qui ont bâti la mauvaise réputation des e3c et permettront à beaucoup d’arrêter d’hésiter entre e2c et e4c.

Bien sûr, la signature Shure persiste, les mediums sont un peu favorisés, mais c’est un type de son assez polyvalent et qui a le mérite de ne pas excessivement s’avancer dans un domaine un peu limite pour les intras de cette gamme : les extrêmes. Les fans de basses devront économiser pour un modèle à double driver et les amateurs d’aigus se tourneront naturellement vers Etymotic.






5- Conclusion




Côté son, ces SE210 sont une réussite. On aime ou on n'aime pas, mais ils appartiennent définitivement à cette gamme de prix. Ils évitent d'ailleurs de dépasser la barre psychologique des 150€, ce qui risque de les favoriser par rapport aux SE310 dont les 100€ supplémentaires peuvent être difficiles à avaler.

L'ergonomie de cette nouvelle gamme en a pris un coup : le jack droit, la rallonge et les câbles un peu épais rendent le choix des ces écouteurs plus délicats. Une prise casque sur le côté ? Marre des câbles partout ? Habitué au léger câble de vos Westone ? Forcément, vous risquez d'être un peu déçu. C'est bien dommage car le son est très bon et les nouvelles mousses sont vraiment agréables.




Points positifs :

+ son

+ finition



Points négatifs :

- épaisseur des câbles

- rallonge

- jack droit !!!



L'épaisseur des câbles et la rallonge sont tout de même supportables, c'est une question de préférence et en aucun cas des critères éliminatoires. En ce qui concerne le jack droit en revanche c'en est un, à considérer selon votre lecteur. Je ne tiendrai donc pas compte de ces critères dans la note.



Image IPB




Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte. Niveau de gamme du produit, prix pratiqué, public visé. Il n'est pas conseillé de comparer les notes de deux produits différents. Cette note est à titre d'informations pour un produit donné dans une gamme bien précise. Nous vous conseillons de plutôt lire attentivement le test dans son intégralité.

Il va également sans dire que la subjectivité est inévitable dans un test de casque, il se peut que vous soyez déçu par ce modèle malgré tous nos efforts pour rester objectifs.






Merci de laisser vos commentaires sur ce test ICI !

Ce message a été modifié par KromaXamorK - 16/10/2008, 01:03.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pub
posté
Message #












Go to the top of the page
 
Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



RSS Version bas débit Nous sommes le : 15/11/2018 - 14:03